Le libertinage est-il une catégorie philosophique ?

Note moyenne 
Antony McKenna et Pierre-François Moreau - Le libertinage est-il une catégorie philosophique ?.
" Libertin " est d'abord une injure pire : un chef d'accusation. Mais l'histoire des idées nous a enseigné que souvent les noms des mouvements, comme... Lire la suite
23,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 17 août et le 24 août
En librairie

Résumé

" Libertin " est d'abord une injure pire : un chef d'accusation. Mais l'histoire des idées nous a enseigné que souvent les noms des mouvements, comme ceux des partis en politique, naissent à l'occasion des polémiques, et que ce sont parfois les adversaires qui aperçoivent le mieux l'unité de ceux qu'ils dénoncent. En somme, la haine est parfois bonne conseillère: elle fait apercevoir l'unité d'un programme, ses alliances et ses enjeux. Elle le fait à travers une certaine déformation, qui a l'avantage de grossir les traits, mais l'inconvénient de saisir parfois plus les conséquences, ou les effets d'actualité, que les matériaux fondamentaux. La question qui se pose ensuite à l'historien est donc la suivante: l'injure initiale peut-elle se transformer en instrument d'analyse, et à quel prix ? La question n'est pas négligeable car l'histoire intellectuelle européenne ne s'est pas constituée de façon continue et homogène; ce sont souvent des courants minoritaires (hétérodoxes religieux; libertins et clandestins; utopistes) qui ont forgé les thèmes destinés à acquérir une force d'évidence. Ce qu'on a appelé, dans des débats récents, le problème des " racines de l'Europe " gagne sans doute à être aussi posé en ces ternes : l'héritage le plus important n'est pas nécessairement l'héritage d'idées qui furent en leur temps majoritaires.

Sommaire

    • Le libertinisme et philosophie : catégorie historiographique et usage des termes
    • Un auteur libertin avant le Parnasse satyrique ? le libertinisme à l'épreuve de la publication : Théophile de Viau dans les recueils collectifs (1619-1620)
    • Le libertinisme, ou une politique dans les limites de la raison esthétique, pour concilier nature et société
    • Le scepticisme instrument de transgression du licite, le cas de La Mothe Le Vayer
    • Les vertus philosophiques de l'éclectisme des libertins aux Lumières
    • Le double lectorat des Nouvelles de la République des Lettres de Bayle
    • La pratique libertine du collage comme conception de l'acte de philosopher

Caractéristiques

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Le libertinage est-il une catégorie philosophique ? est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
23,00 €