Le Général Rogniat - Ingénieur et critique de Napoléon

Note moyenne 
Bruno Colson - Le Général Rogniat - Ingénieur et critique de Napoléon.
Le général Joseph Rogniat (1776-1840) commandait en chef le génie de la Grande Armée en 1813 et celui de l'armée du Nord en 1815. Un an après Waterloo,... Lire la suite
55,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 1 octobre et le 9 octobre
En librairie

Résumé

Le général Joseph Rogniat (1776-1840) commandait en chef le génie de la Grande Armée en 1813 et celui de l'armée du Nord en 1815. Un an après Waterloo, il publia des Considérations sur l'art de la guerre où il émettait certaines critiques à l'égard de Napoléon. A Sainte Hélène, celui-ci lut l'ouvrage et le prit de très haut, dictant des commentaires qui furent publiés en 1823. Choqué, Rogniat y répondit à son tour. Cet échange de vues fut tout à fait singulier. Son étude et celle des réactions suscitées à l'époque conduisent à une réévaluation de la pensée stratégique française du début du 19e siècle, injustement négligée au profit de Jomini et de Clausewitz. D'autre part, la brillante carrière de Rogniat permet de mieux connaître la participation des officiers et des troupes du génie aux opérations militaires de la Révolution et de l'Empire. Le général Rogniat fut le maître de la guerre de siège en Espagne. C'est grâce à lui que les troupes françaises s'emparèrent de Saragosse, de Mequinenza, de Tortose, de Tarragone et de Valence. Il apporta une contribution majeure, oubliée jusqu'ici, à la victoire de Wagram. En 1813 et en 1815, il fut un des témoins privilégiés des dilemmes stratégiques de Napoléon. De nombreuses sources d'archives ont été utilisées pour cet ouvrage, principalement celles du Service historique de la Défense à Vincennes, les Archives nationales et des papiers de famille, dont certaines lettres inédites de Napoléon.

Sommaire

    • Fils cadet d'un notaire éclairé
    • A l'Ecole nationale du génie et des mineurs à Metz (1794-1795)
    • Dans les armées du Directoire et du Consulat (1795-1804)
    • A la grande Armée (1805-1807)
    • Premières missions en Espagne (1808-1809)
    • La campagne de 1809 en Autriche et le titre de baron
    • Le poliorcète de l'armée d'Aragon (1810-1812)
    • A la tête du génie de la grande Armée en Allemagne, 1813 : du repli de l'hiver à l'été de l'Armistice
    • " Cette terrible catastrophe " : la campagne d'automne de 1813
    • Invasion de la France et Première Restauration (novembre 1813-mars 1815)
    • Premier ingénieur de l'armée du Nord (1815)
    • Les Considérations sur l'art de la guerre (1816) et la polémique avec Napoléon
    • La stratégie " un problème de géométrie transcendante indéterminée "
    • De la Commission d'examen à l'Académie des sciences (1816-1830)
    • Inamovible " patron " du génie et pair de France (1830-1840)

Caractéristiques

  • Date de parution
    15/10/2006
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7178-5317-0
  • EAN
    9782717853179
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    862 pages
  • Poids
    1.35 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 5,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Bruno Colson

Bruno Colson est docteur en sciences politiques et docteur en histoire. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages et articles sur la pensée stratégique américaine, sur Clausewitz, Jomini, le prince de Ligne, le maréchal Marmont. Il se spécialise dans l'étude des penseurs militaires de l'époque napoléonienne dont les œuvres, souvent oubliées, peuvent renouveler l'" histoire-bataille ". Il est professeur ordinaire aux Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix à Namur.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
55,00 €