Le Bruit du temps - Grand Format

Note moyenne 
Ossip Mandelstam - Le Bruit du temps.
" Je n'ai pas envie de parler de moi, mais d'épier les pas du siècle, le bruit et la germination du temps... " Même s'il s'en défend, avec Le Bruit... Lire la suite
13,00 € Neuf
  • Poche
    • Le bruit du temps
      Paru le : 08/06/2006
      Expédié sous 7 à 15 jours
      6,10 €
    • Le bruit du temps
      Paru le : 15/08/2018
      Actuellement indisponible
      15,00 €
  • Grand format
    • Le Bruit du temps
      Paru le : 25/02/2012
      Expédié sous 7 à 15 jours
      13,00 €
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 5 octobre et le 14 octobre
En librairie

Résumé

" Je n'ai pas envie de parler de moi, mais d'épier les pas du siècle, le bruit et la germination du temps... " Même s'il s'en défend, avec Le Bruit du temps, publié en 1925 et rédigé en Crimée dès 1923, Mandelstam signe son livre le plus autobiogaphique et donc la meilleure introduction qui soit à son oeuvre. Il y évoque le Pétersbourg d'avant la révolution et sa formation de poète : de la bibliothèque (russe et juive) de son enfance à l'étonnant professeur de lettres, V.
V. Gippius, qui lui a enseigné et transmis la " rage littéraire ". Mais le livre est aussi une éblouissante prose de poète, qui annonce Le Timbre égyptien. Une prose où le monde sonore du temps (concerts publics, mais aussi intonations d'acteurs, chuintements de la langue russe) constitue la base du récit, une prose qui jaillit d'un regard à travers lequel le monde semble vu pour la première fois, avec une étonnante intensité.
Mandelstam compose ainsi une suite de tableaux d'une exposition sur la préhistoire de la révolution. Le livre s'achève au présent sous une chape d'hiver et de nuit (" le terrible édifice de l'Etat est comme un poële d'où s'exhale de la glace "), face à quoi la littérature apparaît " parée d'un je ne sais quoi de seigneurial " dont Mandelstam affirme crânement, à contre-courant, qu'il n'y a aucune raison d'avoir honte ni de se sentir coupable.
Pourquoi traduire une nouvelle fois Le Bruit du temps alors qu'il existe déjà deux traductions en français, l'une, médiocre, dans une anthologie de proses de Mandelstam intitulée La Rage littéraire chez Gallimard, jamais rééditée ; l'autre, extrêmement précise, par Edith Scherer, à L'Age d'homme, reprise dans la collection " Titres " chez Christian Bourgois ? Sans doute parce qu'il fallait faire appel à un poète pour donner à entendre dans une langue d'une grande richesse, la musique et l'éclat si particuliers de cette prose.
Nous avons commandé cette traduction nouvelle à Jean-Claude Schneider, admiré de poètes allemands comme Hölderlin, Trakl, Bobrowski, qui avait déjà traduit de Mandelstam, à La Dogana, des poèmes de Simple promesse et surtout le magnifique Entretien sur Dante, précédé de La Pelisse.

Caractéristiques

  • Date de parution
    25/02/2012
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-35873-036-5
  • EAN
    9782358730365
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    120 pages
  • Poids
    0.115 Kg
  • Dimensions
    11,8 cm × 17,1 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Ossip Mandelstam

Ossip Mandelstam, le plus grand poète russe du XXe siècle, selon le jugement de son compatriote Brodsky - partagé par des pairs aussi prestigieux que Nabokov, Pasolini, Paul Celan, René Char, André du Bouchet, qui ont écrit sur lui ou l'ont traduit - meurt de froid et d'épuisement le 27 décembre 1938 dans un camp de transit sur le chemin du camp de travail auquel il a été finalement condamné par Staline.
Les mémoires de sa femme Nadejda Mandelstam, Contre tout espoir, publiés en Occident dans les années 1970, lui vaudront une reconnaissance internationale, qui n'a fait que croître depuis lors.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
13,00 €