Le bonheur n'est pas au bout du PIB (Broché)

  • Slatkine (Editions)

  • Paru le : 01/01/2010
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Devant les énormes écarts entre les revenus l'aristocratie industrielle et les salaires de la grande masse des travailleurs, le schéma marxiste d'une... > Lire la suite
24,00 €
Neuf - Actuellement indisponible
  • ou
Votre note
Devant les énormes écarts entre les revenus l'aristocratie industrielle et les salaires de la grande masse des travailleurs, le schéma marxiste d'une révolution est-il à nouveau d'actualité ? Ou bien est-ce à un chaos mondial qu'il faut s'attendre'? En vérité, personne n'en sait rien. Nos démocraties, si fières de s'affirmer maîtresses de leur destin, nous racontent-elles des coquecigrues ? La crise économique due nous traversons le suggère. Certains, à l'idée de ne plus pouvoir satisfaire leurs besoins, tremblent d'angoisse. Mais ces malheureux ignorent que ce n'est pas cela qui les fait trembler. Pour paraphraser Marie-Antoinette, il y aura toujours des brioches. Le vrai danger est celui d'un effondrement des infrastructures politiques. Lorsque cela se produit il n'y a même plus de brioches. Et pourtant, on ne cesse de formuler nos problèmes en termes de besoins, de brioches. Une nouvelle désinformation veut nous le faire croire. Chaque jour, elle s'étale dans la presse et les médias, suggérant qu'en satisfaisant de mieux en mieux nos besoins, nous allons entrer au paradis. Satisfaire des besoins est parfaitement légitime. Mais faire croire que cette satisfaction nous amènera au plus haut des cieux, est tout simplement criminel. Car c'est seulement en distinguant les satisfactions matérielles du désir de les dépasser que nous devenons des êtres civilisés. Mais nous ne voulons rien entendre. Agenouillés devant la croissance nous croyons que, grâce à elle, nous allons satisfaire notre soif d'un autre royaume. C'est pire qu'absurde, c'est stupide.
  • L'ETRANGE OBJET DU DESIR
  • GURDJIEFF ET LE JEUNE HOMME TIMIDE
  • ELIMINER LE DESIR ?
  • DROITS DE L'HOMME
  • UNE DESCENTE DANS LE MAELSTRÖM
  • L'ECONOMIE MODERNE EST DETACHEE DES BESOINS
  • L'HYSTERIE DU LIBRE-ECHANGE
  • COLONISATION DE L'ESPACE POLITIQUE
  • VOLONTE DE TOUS, VOLONTE GENERALE
  • LE DEVELOPPEMENT DURABLE NECESSAIRE MAIS PAS SUFFISANT
  • Date de parution : 01/01/2010
  • Editeur : Slatkine (Editions)
  • ISBN : 978-2-8321-0388-3
  • EAN : 9782832103883
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 184 pages
  • Poids : 0.32 Kg
  • Dimensions : 15,0 cm × 22,0 cm × 1,2 cm

Biographie de Jan Marejko

Durant ses recherches ù Paris, New York et Harvard University Jan Marejko en est arrivé ù la conviction que la Révolution du XVIIe siècle (Galilée) n'avait pas remplacé un cosmos par un autre, mais avait supprimé les conditions de possibilité de tout cosmos. On peut définir la modernité comme un effort, dans tons les domaines, pour, faire face à ce défi d'un univers qui ne peut plus être un cosmos puisqu'il est un espace infini, homogène et isotrope. Ce livre se concentre sur les conséquences économiques de ce .formidable changement et sur les penseurs du libéralisme qui ont tenté d'esquisser des solutions.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Le bonheur n'est pas au bout du PIB est également présent dans les rayons

Jan Marejko - Le bonheur n'est pas au bout du PIB.
Le bonheur n'est pas au bout du PIB
24,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK