La crise de l'Ancien Régime et l'avènement du libéralisme en Espagne (1808-1833) - Essai d'histoire politico-culturelle

Note moyenne 
Jean-René Aymes - La crise de l'Ancien Régime et l'avènement du libéralisme en Espagne (1808-1833) - Essai d'histoire politico-culturelle.
L'avènement du libéralisme espagnol correspond, certes, à la promulgation, en 1812, de la Constitution de Cadix appelée à servir de modèle dans... Lire la suite
15,50 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 27 novembre et le 28 novembre
En librairie

Résumé

L'avènement du libéralisme espagnol correspond, certes, à la promulgation, en 1812, de la Constitution de Cadix appelée à servir de modèle dans plusieurs pays européens au XIXe siècle. Mais, engendré dans ce réduit andalou, en pleine guerre contre les troupes napoléoniennes, ce libéralisme pourrait être considéré, à la limite, comme le fruit dune opération in vitro et réduit à une simple proclamation textuelle. En revanche, au cours du Triennat constitutionnel (1820-1823), le libéralisme est mis en œuvre à travers des mesures qui touchent aux institutions, à l'Eglise, à l'armée, à l'enseignement et, pour une faible part, à l'économie. Ce libéralisme, débordant le cadre des Cortès et du gouvernement, fait émerger des leaders, s'abrite dans des sociétés secrètes (la franc-maçonnerie et la " comuneria "), s'expose dans la presse, s'accompagne de chansons encore gravées dans la mémoire collective (Hymne de Riego et le " Tràgala "), invente des fêtes commémoratives, mythifie ses martyrs (Torrijos) et ses premières héroïnes tragiques (Mariana Pineda). Le libéralisme, abattu en 1814 puis en 1823 par le roi Ferdinand VII qui personnifie l'esprit de vengeance, l'absolutisme, l'obscurantisme et le cléricalisme, est obligé, à deux reprises, de se réfugier dans l'exil, notamment en Angleterre et en France, et de recourir à la conspiration et au " pronunciamiento ". L'auteur se propose de montrer ainsi que le premier libéralisme espagnol est, tout à la fois, une doctrine avec son propre appareil de concepts clés et une action militante multiforme qui porte sur le devant de la scène politique et littéraire des personnages hors du commun et invente des formes de sociabilité. L'étude de ce libéralisme relève, en définitive, autant de l'histoire culturelle de l'Espagne que de l'histoire des idéologies et des institutions.

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jean-René Aymes

Jean-René Aymes, Professeur émérite d'espagnol à l'Université de Paris III (Sorbonne Nouvelles).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

La crise de l'Ancien Régime et l'avènement du libéralisme en Espagne (1808-1833) - Essai d'histoire politico-culturelle est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
15,50 €