La 4e prose et autres textes - Poche

Note moyenne 
Ossip Mandelstam - La 4e prose et autres textes.
Ce livre constitue la réplique virulente de Mandelstam à une accusation de plagiat dont il a été victime. A travers Arkadi Gronfeld, son accusateur,... Lire la suite
6,10 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 7 octobre et le 14 octobre
En librairie

Résumé

Ce livre constitue la réplique virulente de Mandelstam à une accusation de plagiat dont il a été victime. A travers Arkadi Gronfeld, son accusateur, c'est tout le monde corrompu de l'establishment littéraire stalinien qui est visé. La base polémique de ces textes, où Mandelstam exprime ses convictions les plus profondes sur la nature du travail littéraire, est comme toujours chez lui dépassée, corrigée par l'imprévisibilité d'un style virevoltant où un sens poétique brut ricoche à la surface d'une prose étonnée. Cette œuvre de circonstance, où le poète solde ses comptes avec les cercles intellectuels et ceux de l'édition soviétique, prend une telle force polémique que la fureur emporte l'anecdote d'origine et ne semble tenir que par soi-même. Sa raison d'être est comme au-delà des causes immédiates qui l'ont fait surgir [...]. Reste le pur refus du poète devant le monde où il vit. " Christian Mouze (La Quinzaine littéraire)

Sommaire

    • La Quatrième prose
    • Mandelstam dans la vie littéraire des années 1923-1929
    • L'affaire Gornfeld

Caractéristiques

  • Date de parution
    08/06/2006
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-267-01839-X
  • EAN
    9782267018394
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    147 pages
  • Poids
    0.115 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 18,0 cm × 1,4 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Ossip Mandelstam

Ossip Mandelstam est né à Varsovie en 1891 dans une famille juive. Il étudie à Saint-Pétersbourg puis à la Sorbonne. Il se lie avec Boris Pasternak lors des funérailles de Lénine. Quelques années plus tard, alors qu'il est de plus en plus suspecté, il part en Arménie (Voyage en Arménie) et revient à la poésie après un silence de cinq ans. A l'automne 1933, il compose un bref poème contre Staline, Le Montagnard du Kremlin. Après trois ans d'exil, il est arrêté et meurt, en 1938, déporté dans un camp près de Vladivostok, dans des circonstances qui n'ont jamais été éclaircies.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
6,10 €