A quoi sert l'Histoire ? - Actes de la XXIe université d'été de Renaissance catholique, Villepreux, juillet 2012

Collectif

Note moyenne 
Michel De Jaeghere - A quoi sert l'Histoire ? - Actes de la XXIe université d'été de Renaissance catholique, Villepreux, juillet 2012.
L'Histoire est aussi ancienne que l'écriture. Elle a d'abord servi à légitimer le pouvoir, à lui donner une apparence d'éternité. Mais elle s'est... Lire la suite
22,00 € Neuf
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 4 février et le 10 février
En librairie

Résumé

L'Histoire est aussi ancienne que l'écriture. Elle a d'abord servi à légitimer le pouvoir, à lui donner une apparence d'éternité. Mais elle s'est imposée, depuis Hérodote et Thucydide, comme le meilleur rempart contre la propagande et la tyrannie. Parce qu'elle permet de tirer des leçons de l'expérience, de dégager les causes et les conséquences qui donnent aux évènements du passé leur véritable sens.
Parce qu'elle nourrit aussi notre piété envers nos pères, qui nous ont permis de devenir ce que nous sommes, qu'elle nous enseigne notre condition de "débiteurs insolvables" et d'héritiers. Elle inspire, par-là, nos espérances temporelles en même temps qu'elle indique les moyens qui permettront à nos patries et à notre civilisation de perdurer. Alors que de nouveaux assauts sont menés contre ce qui reste, dans notre système scolaire, d'enseignement de l'Histoire, il était important de réfléchir sur la véritable raison d'être de l'Histoire mais aussi sur les procédés de la manipulation historique, les nouveaux programmes d'Histoire ou la légitimité de notre roman national.
Historiens, universitaires, ecclésiastiques, philosophes, journalistes, hommes de terrain et de conviction, les intervenants réunis par Renaissance Catholique apportent, chacun selon sa compétence et sa spécialité, un éclairage particulier sur la nature profonde de l'Histoire et ses vicissitudes à travers le temps. Parce qu'un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir, ces travaux ne sont pas des réflexions, toujours discutables, d'historiens dilettantes mais une contribution argumentée au service de l'Histoire, qui vise à nous délivrer du conformisme en informant notre liberté.

Sommaire

  • LA CRISE DE LA TRANSMISSION
    • Vie et mort du "Roman national"
    • Les programmes et les manuels d'Histoire
    • Enseigner l'Histoire en Zep
  • L'INSTRUMENTALISATION DE L'HISTOIRE
    • Les procédés de la manipulation historique
    • L'Histoire vulgarisée
  • L'HISTOIRE CONFISQUEE
    • La confiscation de l'exégèse
    • La Vendée, du génocide au mémoricide
    • Histoire et mémoire : les mythes fondateurs de la République de l'après-guerre

Caractéristiques

  • Date de parution
    27/08/2015
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-916951-15-7
  • EAN
    9782916951157
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    288 pages
  • Poids
    0.43 Kg
  • Dimensions
    14,8 cm × 21,0 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Actes de la 21e université d'été de Renaissance Catholique.

À propos de l'auteur

Biographie de Michel De Jaeghere

Michel De Jaeghere : journaliste, écrivain, historien. Jean Sévillia : journaliste, historien, conférencier. François-Xavier Bellamy : agrégé de philosophie, professeur, écrivain. Jean-François Chemain : agrégé et docteur en Histoire, professeur, écrivain. Reynald Secher : docteur d'Etat ès lettres et sciences humaines, historien, écrivain. Philippe Conrad : historien, écrivain. Ainsi que Nicolas Noël, Jean-Marie Keroas, Martin Peltier, Jean-Pierre Maugendre et le chanoine Benoît Merly.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
22,00 €