Philosophie N° 88, Hiver 2005 (Broché)

Le témoignage - Perspectives analytiques, bibliques et ontologiques

  • Minuit (Les Editions de)

  • Paru le : 12/01/2006
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
12,50 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 26 juillet et le 30 juillet
ou
Votre note
Ce numéro, consacré au thème du témoignage, se découpe en deux volets relevant de deux traditions de pensée fort distinctes. Adoptant une perspective analytique, le premier versant est centré sur la question de la validité épistémique de la connaissance testimoniale. Un témoignage étant un contenu d'information transmis d'un sujet à un autre par quelque médiation, la théorie classique examine sa validité au même titre que celle d'une croyance quelconque, s'interrogeant sur les preuves qui en étayent la fiabilité.
Selon la conception réductionniste de Hume, la fiabilité d'un témoignage repose sur la possibilité de régresser le long de la chaîne des transmissions jusqu'à une source d'expérience directe à laquelle elle emprunte sa validité ; selon la conception fiabiliste de Reid, les témoignages sont en général corrects, et fondés sur des mécanismes fiables dont nous sommes pourvus par nature. R. Pouivet analyse le principe de crédulité de Reid - selon lequel nous sommes disposés à croire nos semblables - pour en interroger les fondements, qui se trouveraient dans les vertus intellectuelles des personnes auxquelles nous accordons créance. S'interrogeant sur les conditions de transmissibilité d'un contenu de savoir, S.
Chauvier distingue la connaissance testimoniale, parasitée par la foi, de la connaissance par ouï-dire, qui permet davantage d'évaluer la validité épistémique de sa source. G. Origgi éclaire la question par l'épistémologie sociale - qui décrit l'influence des structures sociales de la transmission des savoirs sur leur diffusion intersubjective, et précise les conditions de légitimité de la créance accordée à autrui -, montrant comment une " confiance primitive " précède toute croyance et toute connaissance.
Enfin, P. Engel relativise l'opposition entre la conception humienne et les conceptions fiabilistes, en arguant que la confiance accordée aux témoins repose en général sur la confirmation des données dont ils disposent. Si ces analyses entendent le témoignage comme connaissance et privilégient la figure du sujet récepteur, les suivantes partent de la signification néo-testamentaire du témoignage qui, centrée sur la nature de l'objet du témoignage, comprend le témoin à partir de celui-ci et, privilégiant la figure du témoin par rapport à celle du récepteur, ne réduit pas le premier au seul sujet connaissant et n'envisage pas le témoignage comme une connaissance problématique.
Il s'agit moins de savoir pourquoi un témoignage est valable, que de savoir de quoi il peut y avoir témoignage et ce qu'implique l'acte de témoigner pour l'existence du témoin. A la demande de la rédaction, J.-L. Chrétien a dégagé quelques propositions fondamentales sur le concept chrétien de témoignage, partant de l'accusation adressée au Christ - selon laquelle il ne fait que se rendre témoignage à lui-même - pour montrer en quoi cette auto-attestation ne souffre d'aucun cercle vicieux, mais implique l'infériorité foncière du témoin vis-à-vis de ce dont il témoigne, la structure trinitaire et générative du témoignage et la possibilité de renaissance spirituelle.
Prolongeant ces analyses à partir de Hegel, Nabert, Levinas et Husserl, J.-L. Vieillard-Baron, S. Robilliard, R. Calin et E. Housset interrogent le rapport entre finitude de l'homme et infinité de l'objet testimonial, montrant comment c'est précisément l'ouverture de l'homme à cette infinité qui ouvre à une nouvelle compréhension de son essence. D.P.
  • PERSPECTIVES ANALYTIQUES : L'EPISTEMOLOGIE DU TÉMOIGNAGE
    • L'épistémologie du témoignage et les vertus
    • Le savoir du témoin est-il transmissible ?
    • Peut-on être anti-réductionniste à propos du témoignage
    • Faut-il croire ce qu'on nous dit ?
  • PERSPECTIVES BIBLIQUES ET ONTOLOGIQUES : TEMOIGNER DE L'INFINI
    • Neuf propositions sur le concept chrétien de témoignage
    • Hegel et le témoignage de l'Esprit
    • Témoignage et attestation
    • Levinas et le témoignage pur
    • L'objet du témoignage
  • Date de parution : 12/01/2006
  • Editeur : Minuit (Les Editions de)
  • ISBN : 2-7073-1948-1
  • EAN : 9782707319487
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 160 pages
  • Poids : 0.19 Kg
  • Dimensions : 13,5 cm × 22,0 cm × 1,0 cm

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Roger Pouivet et Stéphane Chauvier - Philosophie N° 88, Hiver 2005 : Le témoignage - Perspectives analytiques, bibliques et ontologiques.
Philosophie N° 88, Hiver 2005 Le témoignage....
12,50 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK