La Licorne N° 97/2012

Le théâtre de Lagarce du point de vue de la joie - Sur Derniers remords avant l'oubli et Juste la fin du monde

Collectif

Note moyenne 
Françoise Dubor - La Licorne N° 97/2012 : Le théâtre de Lagarce du point de vue de la joie - Sur Derniers remords avant l'oubli et Juste la fin du monde.
À première vue, une perspective de lecture du théâtre de Jean-Luc Lagarce, qui associe son théâtre à la joie, contrevient aux idées reçues qui... Lire la suite
12,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

À première vue, une perspective de lecture du théâtre de Jean-Luc Lagarce, qui associe son théâtre à la joie, contrevient aux idées reçues qui tendent à le spécialiser au contraire dans la défaite de la vie vouée à la maladie mortelle, aux malentendus qui briment la communication entre les êtres, à une souffrance sans issue... Il ne s'agit pas tant, ici, de considérer le théâtre de Lagarce comme une illustration littérale de la joie, mais selon sa capacité à travailler cette notion de joie.
Et la source étymologique du terme, signifiant lien à titre de premier indice, peut nous inciter à rendre compte de tous les réseaux de communication tressés entre les personnages, y compris dans leurs failles (plutôt que leurs faillites, puisque d'une manière ou d'une autre, il y a bien communication, il y a bien transmission de sens, dans les failles mêmes des discours qui fondent aussi tout leur dynamisme, failles et sens confondus auxquels les personnages de Lagarce ne sont ni sourds ni insensibles, même si les mots voient souvent leur sens déplacé).
Le théâtre de Lagarce met bel et bien en travail la question du lien, cette source lexicale et sémantique fondatrice de la joie. Gilles Deleuze dans son Abécédaire, passant par Spinoza, Nietzsche, Foucault, munit la joie de ses zones d'ombre et de lumière, dit la joie et son opposé, dit comment et pourquoi. C'est ainsi, semble-t-il, que nous pouvons, à partir de sa réflexion, lire - questionner - le théâtre de Jean-Luc Lagarce.
A la lumière, aussi, de quelques autres, Pascal, Bergson, Rosset, la joie est ici examinée, en particulier dans deux pièces : Dernier remords avant l'oubli, et Juste la fin du monde.

Sommaire

  • ETUDES SUR JUSTE LA FIN DU MONDE
    • "Faussé compagnie (là que ça commence)"
    • Le sourire de Lagarce (une lecture de Lagarce à partir des Pensées sur le style, de Blaise Pascal)
    • Les adjectifs et la joie dans Juste la fin du monde
  • ETUDES SUR DERNIERS REMORDS AVANT L'OUBLI ET JUSTE LA FIN DU MONDE
    • "Je souffre mais je me soigne" ou les vertus émancipatrices du lamento
    • Le rire "déplacé" de Jean-Luc Lagarce
    • Le point de vue de la joie

Caractéristiques

  • Date de parution
    31/05/2012
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7535-1762-2
  • EAN
    9782753517622
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    137 pages
  • Poids
    0.202 Kg
  • Dimensions
    15,3 cm × 21,0 cm × 1,1 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Françoise Dubor

Maître de conférences en Lettres à l'université de Poitiers depuis 2001, Françoise Dubor est membre de l'équipe de recherches Forell de Poitiers, et membre associé à l'équipe du CLAM-Éclat (Paris 7), Ses travaux concernent le monologue dramatique (L'Art de parler pour ne rien dire. Le monologue fumiste fin de siècle, Presses Universitaires de Rennes, collection "Interférences", 2005 ; Anthologie de monologues fumistes, PUR, collection "Textes rares", 2006; avec Christophe Triau, Monologuer, pratiques du discours solitaire au théâtre, La Licorne n° 85, 2009 ; avec Françoise Heulot-Petit, Le Monologue contre le drame ?, PUR, collection Interférences", 2011) et le théâtre de Claudel (avec Laure Allard, Tête d'Or de Paul Claudel, Paris, Atlande, 2005).
Elle s'intéresse au théâtre du XXe siècle (avec Anne-Cécile Guilbard, Beckett, le mot en espace, La Licorne n° 91, 2010) - dramaturgie, esthétique et théorie. Elle prépare un volume collectif sur la question de la voix dans la culture et les arts, et une histoire raisonnée du théâtre du XXe siècle pour les éditions Champion (à paraître en 2012). Elle a également publié des articles dans les champs désignés.
Elle mène conjointement une activité suivie de dramaturge et d'assistante à la mise en scène auprès de Philippe Vallepin, dans D'Un Théâtre L'Autre.

Du même auteur

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK