Voyage biographique - Grand Format

Note moyenne 
Joël Roussiez - Voyage biographique.
Voyage Biographique est un livre sur l'enfance car on parle mal de l'enfance. C'est normal, l'adulte est aussi suffisant qu'il est dépourvu. Amateur... Lire la suite
18,00 € Neuf
Expédié sous 9 à 14 jours
Livré chez vous entre le 30 janvier et le 4 février
En librairie

Résumé

Voyage Biographique est un livre sur l'enfance car on parle mal de l'enfance. C'est normal, l'adulte est aussi suffisant qu'il est dépourvu. Amateur de genèse, de germination, de culture en somme. On ficelle le temps comme un rôti du dimanche. Il y a des familles pour aimer cela. On s'ennuie mais c'est la tradition. Le Voyage, lui, largue les amarres. On file à l'aventure, d'île en île. L'enfant, c'est Ulysse, déjà roi et en attente du roi qu'il sera, le voilà en proie aux sortilèges, dieux et affidés. Pour le suivre, il faut une écriture qui file nez en l'air, qui flaire, qui marque l'arrêt, une écriture-chienne...Les personnages, les lieux et les objets de ce roman s'animent dans le flux d'un texte qui sourd et dévale comme un ruisseau. C'est En passant par les chiens, En passant par les filles, Par la mort et par la vie que Jojo, Dani, Marie, Monique, l'oncle, la blonde, la grand-mère, la mère..., perlent du Voyage comme des pierres alchimistes au hasard des condensations et dispersions du récit. Celui-ci palpe, jette et retient les événements dans une chronologie insaisissable au gré d'une forme itérative et différenciée qui résonne aux variations émotives de l'enfance, les fait naître ou les amplifie. Ainsi, les représentations de la vie, le biographique, relèvent ici d'une forme de dissolution de l'habituelle dichotomie entre l'auteur du livre, la voix qui raconte et les personnages qui s'animent. Au lieu d'être convoqués dans la circularité d'un récit qui constitue la topologie la plis fréquemment utilisée, chaque point de ce Voyage est en contact avec tous les autres, comme dans le réseau distribué de l'Internet. Voyage biographique confirme la rigueur et la puissance d'innovation de Joël Roussiez tout au long d'une écriture qui file, une écriture-chienne comme on l'a dit. Un livre qui apporte une contribution admirable à la question du récit qui marque profondément notre époque.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/02/2010
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-35577-013-5
  • EAN
    9782355770135
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    253 pages
  • Poids
    0.305 Kg
  • Dimensions
    14,2 cm × 19,2 cm × 1,9 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Joël Roussiez

Joël. Roussiez est né le 16 juin 1951 à Morez dans le Jura. Après des études d'architecture, il exerce différents métiers, manuels pour la plupart. Dans les années quatre-vingt, il fréquente le séminaire Milan Kundera à l'École des Hautes Études. Il part ensuite en Autriche comme Gastprofessor. De retour en France, il s'installe dans le Morbihan. La prime jeunesse loin de la mère près des montagnes et du lac Léman forme son goût pour les paysages, la vie dans le monde paysan en accentue la dimension sensuelle. La proximité de l'étranger et la situation d'étranger dans ce monde déterminent une sensibilité peu française, davantage intéressée par la "nature" que par les sociétés. D'où une attirance pour les pays situés à l'Est et au Nord dont les littératures offrent souvent ce caractère. Sur le plan esthétique, il tient pour essentielle la forme qu'il définit comme l'expression d'affects, ce qui la différencie du style qui est l'utilisation de procédés efficaces. La forme est une grammaire affective, elle pousse, met en branle, lie et relie. Le thème, l'histoire sont des moyens qui permettent de poursuivre et d'intensifier le mouvement. Cette propension favorise le lyrisme comme exaltation de ce qui est; mais lyrisme impersonnel qui s'appuie sur l'extériorité (une nature, un monde, un cosmos), et non sur l'intériorité (un individu, une personne, un être). Ce mouvement d'intensification, ce geste est ce sur quoi repose l'idée de ce qu'il appelle un réalisme poétique. Une position médiane donc entre "la contemplation absolue de la fleur et le jardinage absolu de la fleur" d'après Szentkuthy.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
18,00 €