Un amour qui s'étiole - Grand Format

Note moyenne 
René Vazquez Diaz - .
Avec Un amour qui s'étiole, René Vazquez Diaz achève superbement sa trilogie consacrée à Cuba, et confirme sa capacité à créer des personnages... Lire la suite
22,30 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 20 novembre et le 21 novembre
En librairie

Résumé

Avec Un amour qui s'étiole, René Vazquez Diaz achève superbement sa trilogie consacrée à Cuba, et confirme sa capacité à créer des personnages et des situations inoubliables. Des femmes rebelles, indomptables, délicieuses. Des chats étranges descendant tout droit d'une lignée humaine. Des homosexuels libertaires défendant leur propre espace. Des déments qui portent en eux l'imaginaire de la mémoire collective cubaine. Le jeune héros de ce roman est un individualiste forcené, dangereux, affairé et fourbe... Mais il est aussi douloureusement lucide, vulnérable et sensuel jusqu'à la délicatesse. Sa recherche est celle du désespéré qui veut trouver une image qui rende impossible l'oubli ; son image est celle de celui qui doute de tout, y compris de ses propres qualités. Oracio n'accepte pas les vérités absolues ni les mensonges relatifs. Son malheur est de vouloir tuer son père et d'aimer toutes les femmes. En un mot, il est fou. Mais dans sa belle folie palpitent les rêves, la nostalgie, l'extravagance, les frustrations et le charme du malheureux mais admirable peuple cubain. Avec une langue imaginative et raffinée, mais à la fois violente et osée, Vazquez Diaz tisse définitivement les fils littéraires de L'ère imaginaire et de L'île du Cundeamor, et nous entraîne dans un labyrinthe d'intrigues mystérieuses qui dissimulent toujours le double sens - et le dénouement inattendu - des images d'une portée universelle : les contradictions entre l'individu et la collectivité, la fugacité de toute entreprise humaine, l'angoisse d'être ce que l'on est et pas autre chose, le courant inexorable de l'Histoire entraînant les peuples, et, le marquant totalement de son empreinte de jouissance et de douleur, les possibilités (ou l'impossibilité) de l'amour. On a écrit que René Vazquez Diaz est " un loup solitaire, réfugié dans le nord de l'Europe ". Ce roman est un bel exorcisme à l'encontre même du concept de solitude.

Caractéristiques

  • Date de parution
    11/04/2003
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7143-0814-7
  • EAN
    9782714308146
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    418 pages
  • Poids
    0.39 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 18,0 cm × 3,0 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
22,30 €