Tes pieds je les touche dans l'ombre - Poèmes retrouvés (Broché)

Edition bilingue français-espagnol

  • Seghers

  • Paru le : 03/03/2016
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Découvert à l'occasion d'un minutieux travail de catalogage des manuscrits et tapuscrits originaux, ces poèmes ont d'ores et déjà créé l'événement... > Lire la suite
17,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 23 août et le 27 août
ou
ou
Votre note
Découvert à l'occasion d'un minutieux travail de catalogage des manuscrits et tapuscrits originaux, ces poèmes ont d'ores et déjà créé l'événement : avant même qu'ils soient traduits en France, la nouvelle de leur publication en espagnol puis en anglais a été relayée par la presse internationale. Pourquoi cette ferveur, plus de quarante ans après la mort du poète ? Parce que Pablo Neruda demeure l'une des voix les plus populaires de langue latino-américaine et qu'il incarne, aux yeux de chacun, une figure immuable de la poésie de combat.
Ecrits entre 1956 et 1973, période de maturité du poète, et contemporains de La Centaine d'amour et du Mémorial de l'île noire, ces textes se présentent de façon modeste, comme des fragments, souvent griffonnés à l'encre verte sur des brochures, des menus, des prospectus (reproduits en fin de recueil dans un carnet de fac-similés de trente pages en couleurs). Les motifs que développe ici Neruda sont ceux qui composent son oeuvre depuis Résidence sur la terre : l'amour pour les femmes (" De pain, de feu, de sang et de vin / est le terrestre amour qui nous embrase ") ; le voyage (" J'ai roulé sous les sabots, les chevaux / sont passés sur moi comme les cyclones ") ; le pays natal livré aux séismes (" Je dis bonjour au ciel / Plus de terre.
Elle s'est détachée / hier et cette nuit du navire. / Derrière est resté le Chili "), à l'incertitude politique (" Cordillères / enneigées,/ Andes / blanches / parois de ma patrie, / que de silence / tout autour de la volonté, des luttes / de mon peuple. ") ; la poésie (" je dois écrire des lignes / que je ne lis pas, / je dois chanter pour quelqu'un/ que je ne connaîtrai / même pas un jour ") ; les forces telluriques et enfin la nature, toujours féconde et luxuriante (" Alors traversant l'incitation de ta cime son éclair parcourt / sables, coroles, volcans, jasmins, déserts, racines / et porte ton essence aux oeufs de la forêt, à la rose furieuse / des hannetons.
") Les lecteurs, nombreux, de Pablo Neruda ne seront pas déçus par cette dernière moisson de poèmes. Ils sauront y lire cette foi étonnante dans l'amour humain.
  • Date de parution : 03/03/2016
  • Editeur : Seghers
  • Collection : Poésie d'abord
  • ISBN : 978-2-232-12822-6
  • EAN : 9782232128226
  • Format : Grand Format
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 166 pages
  • Poids : 0.247 Kg
  • Dimensions : 13,0 cm × 19,7 cm × 1,2 cm

Biographie de Pablo Neruda

Né à Parral en 1904 et mort à Santiago en 1973, Pablo Neruda est un poète, écrivain, homme politique et diplomate chilien. Après une enfance très proche de la nature à Temuco, petite ville de l'Araucanie, il écrit avec avidité dès l'adolescence et pendant ses études dans la capitale, Santiago. A vingt ans, il publie ses Vingt Poèmes d'amour et une chanson désespérée. Ses oeuvres se succèdent au long d'une vie marquée par les voyages, l'errance, l'exil : Résidence sur la terre, Le Chant général, Les Vers du capitaine, Hauteurs de Machu Picchu, Les Odes élémentaires, La Centaine d'amour...
En 1971, Neruda reçoit le prix Nobel de Littérature " pour une poésie qui par l'action d'une force élémentaire donne vie à la destinée et aux rêves de tout un continent ". Atteint d'un cancer, le poète est mis en résidence surveillée par les putschistes du 11 septembre 1973, lors du putsch militaire du Général Pinochet. Il meurt douze jours plus tard, officiellement des suites de sa maladie - mais les derniers éléments de l'enquête tendraient à prouver qu'il fut éliminé par ses ennemis politiques.
Ses maisons de Santiago, de Valparaiso et d'Isla Negra sont plusieurs fois perquisitionnées et saccagées. Ses obsèques donnent lieu à une grande manifestation d'opposition à la junte qui vient de prendre le pouvoir. En 1974, l'autobiographie de Neruda, Confieso que he vivido, J'avoue que j'ai vécu, est parue à titre posthume. " Il reste que je ne suis qu'un homme, mais plusieurs vous diront quel homme j'ai été.
J'ai toujours lutté pour le peuple et les droits de celui-ci de se gouverner lui-même, j'en ai frôlé la mort plus d'une fois et j'ai même dû me sauver de chez moi pour de longues années. Mais toujours j'ai écrit et aimé la vie. Mon oeuvre a fait le tour du monde et je suis devenu un symbole pour une jeunesse pleine de vie. Les élèves aimeront mon Chant général où je tente de faire sentir toute la beauté du monde.
J'aime la vie et le monde. J'ai été heureux dans ma lutte incessante. " Pablo Neruda

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Pablo Neruda - Tes pieds je les touche dans l'ombre - Poèmes retrouvés.
Tes pieds je les touche dans l'ombre. Poèmes...
17,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK