Révolution dans l'Université - Quelques leçons théoriques et lignes tactiques tirées de l'echec du printemps 2009

Note moyenne 
Emmanuel Barot - Révolution dans l'Université - Quelques leçons théoriques et lignes tactiques tirées de l'echec du printemps 2009.
" Il ne s'agit pas de sauver l'université, mais de savoir ce qu'il y a à sauver, ce qu'il est possible et souhaitable de sauver, ce qu'il y a à détruire... Lire la suite
13,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

" Il ne s'agit pas de sauver l'université, mais de savoir ce qu'il y a à sauver, ce qu'il est possible et souhaitable de sauver, ce qu'il y a à détruire en elle, et quels sont les moyens adaptés à cette fin. " Le printemps 2009 a vu exploser la contestation, d'une ampleur et d'une durée inédites, de l'enseignement supérieur et de la recherche à l'égard des nouveaux principes de gestion managériale de l'université et de leur idéologie autoritaire. Pourtant l'université " d'avant " n'était pas indépendante du marché : comprendre les contradictions et l'échec politique de cette grève impose d'identifier, au travers de la mutation en cours, les logiques de continuité qui façonnent la transition historique actuelle. L'heure n'est pas aux voeux pieux. Pour que les tendances de résistance puissent devenir de véritables forces opérationnelles conscientes de leurs possibilités, des lignes stratégiques et des options tactiques claires s'imposent. Cet essai mobilise la théorie au service de la pratique : s'organiser, agir, ne pas renoncer. Il propose un diagnostic, et souhaite contribuer à l'union des personnels enseignants, non enseignants et des étudiants pour combattre cette " incorporation croissante de la science au Capital ", selon la formule de Marx, et ses effets liberticides. La révolution dont il est question ici s'entend à trois niveaux : la " révolution " réactionnaire en cours, la grève de 2009, et finalement l'appel à une double posture de résistance et de construction d'une université " oppositionnelle " en rupture avec les violences directes et les aliénations sournoises du capitalisme.

Sommaire

  • L'INCORPORATION AUTORITAIRE DE LA SCIENCE AU CAPITAL
    • Trois colonisations pour une contre-révolution
    • La fabrique scolaire et la reproduction de la force de travail
  • DEFAITE POLITIQUE D'UNE PROTESTATION CONTRASTEE
    • Février 2009, petite révolution : " l'Université s'arrête "
    • Formes et contenu de la grève (contradictions, adéquation)
  • LE SOCIAL, L'IDEOLOGIE ET L'ETRE-DE-CLASSE PETIT-BOURGEOIS
    • Opacité des rapports de classes
    • Idéologie et incorporation
    • Le caractère " désintéressé " des savoirs " émancipateur "
  • LA DOUBLE MATERIALISATION DE L'OPPOSITIONNEL
    • Une certaine idée de la démocratie
    • De la résistance en interne
    • Proto-manifeste pour une université oppositionnelle

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/03/2010
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-36012-008-6
  • EAN
    9782360120086
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    175 pages
  • Poids
    0.4 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 22,5 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Emmanuel Barot

Emmanuel Barot est maître de conférences en philosophie à l'université de Toulouse II-Le Mirail, directeur de programme au Collège international de philosophie et membre de l'équipe organisatrice du séminaire " Marx au XXIe siècle : l'Esprit & la Lettre ". Il travaille, d'un point de vue marxiste réactualisé, en philosophie des sciences et en théorie politique.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Révolution dans l'Université - Quelques leçons théoriques et lignes tactiques tirées de l'echec du printemps 2009 est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK