Pouvoir et contre-pouvoir à l'ère de la mondialisation

Note moyenne 
Ulrich Beck - Pouvoir et contre-pouvoir à l'ère de la mondialisation.
Les grandes idées de la modernité européenne - le nationalisme, le communisme, le socialisme, mais aussi le néolibéralisme - ont fait leur temps.... Lire la suite
23,40 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 1 février et le 2 février
En librairie

Résumé

Les grandes idées de la modernité européenne - le nationalisme, le communisme, le socialisme, mais aussi le néolibéralisme - ont fait leur temps. Aujourd'hui, les Etats - nations ne sont plus en mesure de réguler la mondialisation du travail et des échanges. Et, à l'heure où chaque personne, dans sa famille, sa vie professionnelle et conjugale, ses opinions politiques et ses ambitions propres, est membre de différentes communautés à la fois, le cosmopolitisme est sans doute la prochaine grande idée du XXIe siècle. Mais ce cosmopolitisme prospectif soulève bien des questions : si les Etats - nations démocratiques s'accommodent si mal de la mondialisation, n'est-ce pas parce qu'elle exige d'eux qu'ils renoncent à leur pouvoir ? À l'inverse, comment un régime cosmopolitique fondé sur les Droits de l'homme - universels et transcendants - peut-il se soumettre à un contrôle démocratique ? Avec le souci d'établir les règles d'une politique intérieure mondiale réaliste et critique, Ulrich Beck ouvre un débat capital : le choix de la société à venir.

Sommaire

    • Nouvelle théorie critique d 'un point de vue cosmopolitique
    • Critique de l 'optique nationale
    • Vers une politique intérieure mondiale
    • Pouvoir et contre-pouvoir à l 'âge global : stratégies du capital
    • Stratégies de l 'Etat : entre renationalisation et transnationalisation
    • Stratégies des mouvements de la société civile
    • Qui gagne ? Etat et politique dans la deuxième modernité
    • Brève oraison funèbre au berceau de l 'ère cosmopolitique.

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/10/2003
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7007-3688-5
  • EAN
    9782700736885
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    561 pages
  • Poids
    0.485 Kg
  • Dimensions
    13,0 cm × 20,0 cm × 4,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Ulrich Beck

Ulrich Beck est professeur de sociologie à l'université de Munich. Figure publique en Allemagne, il est considéré comme l'un des plus grands sociologues actuels. Il est notamment l'auteur de La Société du risque (Aubier, 2000 ; Champs Flammarion, 2003).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

23,40 €