Philosophie de l'ornement - D'Orient en Occident

Note moyenne 
Christine Buci-Glucksmann - Philosophie de l'ornement - D'Orient en Occident.
L'ornement est-il un crime ou un style? C'est en ces termes que s'ouvrit à Vienne la scène qui décida de son statut au XXe siècle: d'un côté, sa... Lire la suite
32,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 3 février et le 5 février
En librairie

Résumé

L'ornement est-il un crime ou un style? C'est en ces termes que s'ouvrit à Vienne la scène qui décida de son statut au XXe siècle: d'un côté, sa condamnation par Loos et par tout le modernisme au nom de la pureté, et, de l'autre, l'élaboration d'une stylistique, de Riegl à Worringer, ou Deleuze. Développer aujourd'hui une "philosophie de l'ornement", c'est donc revenir sur ses enjeux et ses refoulés: ligne courbe du féminin, décor et exotisme de tous les Orients ou parures "primitives". Aussi cette philosophie prend-elle la forme d'un voyage dans l'ornemental, de Vienne à Tokyo. Car il s'agit de déjouer les visions dualistes d'un Orient radicalement autre" pour mieux confronter l'ornementalisme islamique ou japonais à certains moments privilégiés de la modernité, qu'il s'agisse du cogito ornemental de Venise, de Fontainebleau et de toutes les " manières ", ou du modernisme américain. Cette réinterprétation de la modernité "décorative", revendiquée par Matisse et Klee, traverse les frontières établies entre le pur et l'impur, l'art noble et l'art mineur, le masculin et le féminin, l'abstrait et le décoratif, pour dégager une esthétique transversale propre à l'articulation des différences culturelles d'une pensée postcoloniale. C'est pourquoi, à l'heure de la mondialisation, cette philosophie de l'ornement relève d'une culture de la fluidité et d'un "ornement de masse" qui exige une nouvelle théorie de l'artificiel et une philosophie du style" réinventée. Mais, à devenir virtuel, l'ornement, à travers toutes ses singularités culturelles et anthropologiques, ne devient-il pas aussi, ou surtout, universel?

Sommaire

    • Le concept et ses enjeux philosophiques
    • L'ornement comme crime ou comme style ?
    • Ornement et structure : Dali et Gaudi
    • Vers une stylistique ornementale : Riegl et Worringer
    • Venise et l'œil d'Orient
    • Le cogito ornemental du maniérisme
    • Le mode ornemental de l'Islam
    • Matisse et le décoratif en France
    • Klee et la "calligraphie figurative "
    • L'ornement comme abstract (Warhol, Stella, Reed, Taaffe) ou le modernisme revisité
    • Le Japon, un maniérisme fluide
    • L'ornement de masse à l'époque du virtuel
    • Vers une philosophie de l'ornement

Caractéristiques

  • Date de parution
    14/02/2008
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7186-0761-0
  • EAN
    9782718607610
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    178 pages
  • Poids
    0.35 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 24,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
32,00 €