Paris, capitale religieuse sous le Second Empire (Broché)

  • Cerf

  • Paru le : 25/09/2001
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Paris, ville des révolutions, est traditionnellement présentée comme un des premiers foyers de " déchristianisation " dans la France du XIXème siècle.... > Lire la suite
15,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 21 novembre et le 23 novembre
ou
Votre note
Paris, ville des révolutions, est traditionnellement présentée comme un des premiers foyers de " déchristianisation " dans la France du XIXème siècle. Mais Paris fut aussi un laboratoire en vue d'une régénération religieuse de la France. Concentrant un clergé varié, issu de toutes les provinces, ainsi qu'un nombre grandissant de congrégations religieuses, Paris, centre industriel en plein essor, est aussi le lieu d'où partent la plupart des initiatives en matière sociale. Son pouvoir de commandement s'affirme donc avec force dans la deuxième moitié du XIXème siècle, au moment même où les autorités politiques et religieuses prennent conscience du fossé qui se creuse entre la population et l'Eglise. En plein accord avec les archevêques parisiens, Napoléon III lance, en effet, un véritable plan d'" haussmannisation " religieuse de la capitale qui passe par une réforme des paroisses et un réaménagement des édifices cultuels dont la restauration de Notre-Dame reste le symbole. Ce projet vise à doter Paris de tous les atouts qui doivent en faire la capitale religieuse de la France. Le régime napoléonien entend s'enraciner grâce au soutien d'une Eglise, sans cesse sollicitée dans la mise en scène du pouvoir impérial. Paris s'offre aussi en modèle d'une Eglise ouverte au monde, refusant l'intransigeance romaine. La capitale cherche à prendre la tête de l'Eglise de France face à la Rome du Syllabus. Le concile du Vatican marque l'échec de cette tentative, mais Paris conserve une autorité qui lui donne, jusqu'à aujourd'hui, une place à part dans l'Eglise de France.
  • L'ATTRACTION PARISIENNE
    • L'essor du clergé parisien
    • La formation d'un pôle intellectuel
    • Le Paris congréganiste
    • Paris, capitale du catholicisme social
    • Paris, capitale cosmopolite
  • L'HAUSSMANNISATION RELIGIEUSE
    • La découverte de la ville
    • L'invention de la banlieue
    • Les transformations du paysage religieux
    • La religion au cœur d'une capitale
  • PARIS, AU CŒUR DE L'EGLISE DE FRANCE
    • L'adhésion à l'Empire
    • L'influence parisienne
    • L'archevêque de Paris, primat de l'Eglise de France ? L'archevêché de Paris face au Saint-Siège.
  • Date de parution : 25/09/2001
  • Editeur : Cerf
  • Collection : Histoire religieuse de France
  • ISBN : 2-204-06662-1
  • EAN : 9782204066624
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 560 pages
  • Poids : 0.83 Kg
  • Dimensions : 14,5 cm × 23,5 cm × 3,0 cm

Biographie de Jacques-Olivier Boudon

Jacques-Olivier Boudon, ancien élève de l'Ecole normale supérieure, agrégé d'histoire, est professeur d'histoire contemporaine à l'université de Rouen. Spécialiste du Premier et du Second Empire, il est président de l'Institut Napoléon.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Jacques-Olivier Boudon - .
Paris, capitale religieuse sous le Second Empire
15,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK