Mafia, justice et politique en Italie - L'affaire Andreotti dans la crise de la République (1992-2004) (Broché)

  • Karthala

  • Paru le : 22/02/2007
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
L'inculpation d'Andreotti pour complicité avec Cosa Nostra, en mars 1993, a marqué une rupture décisive dans l'histoire de la question mafieuse en... > Lire la suite
29,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 30 mai et le 3 juin
ou
L'inculpation d'Andreotti pour complicité avec Cosa Nostra, en mars 1993, a marqué une rupture décisive dans l'histoire de la question mafieuse en Italie. Pour la première fois, la magistrature parvenait à intervenir dans un domaine qui lui était jusque-là demeuré étranger : celui de la "mafia politique", des "enchevêtrements pervers" entre les pouvoirs officiels et la criminalité. Les accusations portées contre Andreotti, redoublant les révélations judiciaires quant à la corruption des élites dirigeantes, rejaillissaient alors sur le régime dont il avait été l'un des plus illustres représentants. Elles alimentaient une crise politique de grande ampleur, qui allait aboutir à la chute de la "Première République" et dont l'arrivée au pouvoir de Silvio Berlusconi a été la conclusion inattendue. Comment expliquer une telle rupture ? A quelles conditions des juges se sont-ils emparés, pour tenter de les sanctionner, des collusions politico-mafieuses ? Sous quelles formes les croisades morales contre la mafia sont-elles intervenues dans le discrédit soudain qui a frappé les gouvernants au début des années 1990 et, en retour, dans la légitimation des acteurs politiques qui revendiquaient leur succession ? Et pourquoi un procès qui avait été d'abord érigé en symbole de la faillite d'un régime miné par les illégalités et les compromis occultes est-il progressivement devenu celui des outrances et des dérives du "gouvernement des juges" ? En suivant le fil de l'affaire Andreotti, en la resituant dans la trajectoire longue de la lutte antimafia et en retraçant son déroulement jusqu'à l'acquittement du prévenu à la fin 2004, ce livre offre des réponses à ces questions. Au-delà, il interroge les dynamiques et les contradictions du projet de divulgation de la " face cachée " de l'Italie républicaine, qui a marqué (et continue de marquer) l'histoire politique et intellectuelle du pays.
  • Date de parution : 22/02/2007
  • Editeur : Karthala
  • Collection : Recherches internationales
  • ISBN : 978-2-84586-833-5
  • EAN : 9782845868335
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 390 pages
  • Poids : 0.485 Kg
  • Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 2,7 cm

Biographie de Jean-Louis Briquet

Jean-Louis Briquet, directeur de recherche au CNRS (CERI), est politiste. Ses travaux ont d'abord porté sur le clientélisme (La Tradition en mouvement. Clientélisme et politique en Corse, Belin, 1997), et plus généralement sur la corruption et les collusions politicomafieuses. Ils se sont ensuite étendus à l'étude de la dénonciation publique de telles pratiques (co-direction avec Philippe Garraud de Juger la politique. Entreprises et entrepreneurs critiques de la politique, Presses universitaires de Rennes, 2001) et à l'analyse des processus de crise et de délégitimation. Ils portent actuellement sur la sociologie politique du a berlusconisme". Par ailleurs Jean-Louis Briqueta co-dirigé, avec Romain Bertrand et Peter Pels, Cultures of Voting. The Hidden History of the Secret Ballot (Hurst & C°, 2007).

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Jean-Louis Briquet - Mafia, justice et politique en Italie - L'affaire Andreotti dans la crise de la République (1992-2004).
Mafia, justice et politique en Italie. L'affaire...
29,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK