Juger la politique. Entreprises et entrepreneurs critiques de la politique

Note moyenne 
Philippe Garraud et  Collectif - .
Financement illégal des partis politiques, usages privés de fonds publics, collusion entre hommes politiques et intérêts " mafieux ", dénonciation... Lire la suite
20,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 25 mai et le 29 mai
En librairie

Résumé

Financement illégal des partis politiques, usages privés de fonds publics, collusion entre hommes politiques et intérêts " mafieux ", dénonciation des " affaires " et autres scandales, soupçons de corruption nourrissent sans cesse l'humeur anti-institutionnelle de nos concitoyens. Dans ce mouvement de mise en accusation de la politique qui touche sous des formes variées tous les pays, divers acteurs jouent un rôle majeur : les magistrats, les, journalistes, des écrivains, des entrepreneurs de morale, des citoyens ordinaires, et bien entendu, les hommes politiques eux-mêmes. Cet ouvrage s'attache d'abord à expliquer l'émergence de la figure publique du juge à travers les cas emblématiques de la France et de l'Italie. Le processus de judiciarisation de la politique se manifeste tout spécialement à travers ces moments de mise à l'épreuve que sont les procès. L'action des magistrats et les procès ne constituent cependant pas les seules formes de mise en cause de la politique. La promotion du journalisme d'investigation, certaines productions littéraires (le " néo-polar ", par exemple) y participent également et mettent en évidence le rôle de professionnels du dévoilement. Pour autant, la critique de la politique n'oppose pas de manière figée des " accusateurs " externes au monde clos de la politique. Elle est également saisie par la compétition politique qui conduit à l'utilisation stratégique des scandales et des affaires par les hommes politiques eux-mêmes, comme le montrent les exemples du Japon, de la Commission européenne ou des Etats-Unis. Le présent ouvrage se propose de décrire et d'analyser ces phénomènes au regard de deux interrogations principales : quels sont les contextes et les conditions qui rendent possible l'action de juger la politique ? Quels sont les effets de telles entreprises ? Cette approche permet de questionner différentes hypothèses couramment avancées : celle d'une extension quasi " naturelle " de la sphère judiciaire ; celle d'un meilleur contrôle démocratique conduisant à l'avènement de l'Etat de droit ; celle enfin d'un affaissement des croyances en la démocratie et sa capacité à réguler les conflits d'intérêts.

Sommaire

  • LE POUVOIR DE JUGER
    • LA politique à l'épreuve du jugement judiciaire ; La pénalisation croissante du politique comme " effet induit " du processus d'autonomisation de l'institution judiciaire
    • Parler d'expérience(s) ; La formation d'un nouveau modèle d'excellence judiciaire dans la lutte contre la criminalité organisée en Italie
    • Les magistrats dans les scandales politiques en France ; Logiques d'action et jeux judiciaires locaux
  • LA POLITIQUE EN PROCES
    • La classe politique en jugement ; Tangentopoli et la critique de la politique en Italie
    • La " guerre des justes " ; La magistrature antimafia dans la crise italienne
    • Le maire, le ministre, le clerc et le juge ; Le judiciaire et la formation du politique en République islamique d'Iran
    • Le poids d'une sentence ; Le procès Salan dans la fondation de la Ve République
  • CRTIQUES DE LA POLITIQUE
    • Le " journalisme d'investigation " ; Genèse et consécration d'une spécificité journalistique
    • La critique politique du " néo-polar "
    • Les critiques profanes de la politique ; Enchantements, désenchantements, réenchantements
  • LES USAGES POLITIQUES DE LA CRITIQUE
    • Les politiciens, acteurs de la dénonciation ; Le cas du Japon
    • Les instrumentalisations de la morale ; Lutte antifraude, scandale et nouvelle gouvernance européenne
    • Moralité privée, morale publique ; L'exception américaine.

Caractéristiques

  • Date de parution
    07/02/2002
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-86847-677-5
  • EAN
    9782868476777
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    301 pages
  • Poids
    0.565 Kg
  • Dimensions
    16,5 cm × 24,0 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Jean-Louis Briquet et Philippe Garraud sont l'un et l'autre chercheurs en science politique au CNRS ; le premier au CERI (Centre d'études et de recherches internationales), le second au CRAP (Centre de recherches administratives et politiques). Philippe Garraud est enseignant à l'Institut d'études politiques de Rennes.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,00 €