Les noces de l'agneau - Essai philosophique sur le corps et l'eucharistie (Broché)

  • Cerf

  • Paru le : 10/03/2011
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Ce livre part d'une question. qui apparaît bien encore aujourd'hui comme une aberration : " Comment cet homme peut-il nous donner sa chair à manger... > Lire la suite
34,00 €
Neuf - Actuellement indisponible
  • ou
Votre note
Ce livre part d'une question. qui apparaît bien encore aujourd'hui comme une aberration : " Comment cet homme peut-il nous donner sa chair à manger ? " (Jn 6, 52) Ce qui fait ici la plus grande étrangeté du sacrifice eucharistique n'aura pas la force de nous y accoutumer. Reste que la philosophie peut l'interroger (puissance du corps. part d'animalité en l'homme. éros à partager). et la théologie le dévoiler (transsubstantiation, Agneau immolé, figures de 1'agapê). Les noces de l'agneau (Ap 19, 19) célèbrent ainsi un " festin " auquel nul ne sait plus comment se fier, dès lors que l'invocation du mystère a parfois l'effet pervers de nous dispenser de nous interroger. Appuyé sur les grandes questions de la tradition (transsubstantiation, incorporation, adoration, etc.), mais aussi éclairé par les analyses de toute l'histoire de la philosophie (d'Aristote et saint Thomas à Spinoza, Deleuze ou Merleau-Ponty), cet ouvrage tente d'éclairer " existentiellement " et " dogmatiquement " le " ceci est mon corps ", gageant que la corporéité du Christ est venue tout assumer, et que rien de notre chaos intérieur ne saurait lui demeurer étranger. Faisant suite au Passeur de Gethsémani et à Métamorphose de la finitude, mais dans un triptyque pouvant être lu de façon séparée, Les Noces de l'Agneau passent donc des expériences de la " mort " et de la " naissance " à celle du " corps ". Hoc est corpus meron (" ceci est mon corps "). L'énoncé n'est pas de confession seulement (liturgie eucharistique), mais aussi d'humaine nature (échange des époux) et affaire de culture (paradigme de l'Occident). À la " Descente dans l'abîme " (Ie partie) et au " Séjour de l'homme " (IIe partie) répond ici la figure du " Dieu incorporé " (IIIe partie), de sorte que " rien n'engage un homme comme l'eucharistie " (Fr Mauriac).
  • DESCENTES DANS L'ABIME
    • La philosophie à la limite
    • La mise en Cène
    • L'éros eucharistié
  • LE SEJOUR DE L'HOMME
    • L'animal que donc je suis
    • Retour à l'organique
    • Etreinte et différenciation
  • DIEU INCORPORE
    • La Pâque de l'animalité
    • " Ceci est mon corps "
    • A corps perdu
  • Date de parution : 10/03/2011
  • Editeur : Cerf
  • Collection : La nuit surveillée
  • ISBN : 978-2-204-09489-4
  • EAN : 9782204094894
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 386 pages
  • Poids : 0.468 Kg
  • Dimensions : 13,4 cm × 21,5 cm × 2,8 cm

Biographie d'Emmanuel Falque

Emmanuel Falque, professeur et doyen à la faculté de philosophie de l'Institut catholique de Paris. Auteur du Passeur de Gethsémani (Ed du Cerf 2000) et de Métamorphose de la finitude (Éd du Cerf 2004). Dernier ouvrage paru : Dieu, la chair et l'autre, D'Irénée à Duns Scot (PUF, 2008).

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Emmanuel Falque - Les noces de l'agneau - Essai philosophique sur le corps et l'eucharistie.
Les noces de l'agneau. Essai philosophique sur le...
34,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK