Les internés du ghetto - Ethnographie des confrontations violentes dans une cité impopulaire

Note moyenne 
Manuel Boucher - Les internés du ghetto - Ethnographie des confrontations violentes dans une cité impopulaire.
Sans nier la réalité des phénomènes de décomposition sociale, politique et culturelle en oeuvre dans des zones urbaines périphériques en voie de... Lire la suite
38,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 25 octobre et le 30 octobre
En librairie

Résumé

Sans nier la réalité des phénomènes de décomposition sociale, politique et culturelle en oeuvre dans des zones urbaines périphériques en voie de ghettoïsation sociale et ethnique, ce livre rompt avec le traitement médiatique des quartiers populaires, oscillant sans cesse entre une description dramatisante des " banlieues " et de leurs habitants, sous l'emprise de " lois propres aux ghettos ", et une présentation " moralement correcte ", radicalement optimiste. Grâce à la réalisation d'une enquête ethnographique et à la mobilisation d'une " sociologie des turbulences ", Manuel Boucher tente de comprendre la production et la régulation des phénomènes de violences dans une " cité ghetto " (la Cité des enfants perdus). Il analyse l'expérience sociale d'habitants qui font peur, notamment des jeunes considérés comme des " figures de désordre ". II nous montre comment ces jeunes développent des interactions frictionnelles, entretiennent des rapports paroxystiques et complexes avec des " forces de sécurisation " et des " pacificateurs indigènes ", c'est-à-dire, des acteurs institués et émergents d'encadrement des classes populaires. En définitive, ce livre montre que les " internés du ghetto ", qu'ils soient " pacificateurs" ou " rebelles ", vivent tous de nouvelles épreuves de la domination mais réagissent et déploient également des stratégies individuelles et collectives pour sortir d'un processus de " réification réciproque "

Sommaire

  • JEUNES TURBULENTS
    • Galériens et révoltés : Nasser, Philippe et Johnson
    • Rappeurs et débrouillards : Stomy, Roger, Abou et leur crew
    • Collégiens et "agités" : Mehdi, Estelle, Karima, Brandon et leur bande.Ultras-gangs : Frakass, Chamo, Rohff et les soldats du Ghetto
  • PACIFICATEURS INDIGENES
    • Régulateur et agitateur : Dady, un "grand frère" subversif
    • Animateur et "débrouilleur" : Nlson, un "jeune de rue" responsable et amer
    • Educateur et médiateur : Nino, un "gars de quartier" sur-engagé
    • Délateurs et protecteurs : Abdulaï, Salimata, Seynabou et les autres, des "parents volontaires"
  • FORCES DE SECURISATION
    • Gardien de la paix et du contrôle social : major Mitchel un agent de proximité en terrain hostile
    • Chasseurs et moralisateurs : Régis, Dominique, Jean-Louis et Mathieu, des "flics de rue" entre répression et éducation
    • Traqueur et victime : Eric, un "nuiteux" face aux "rageux"

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/10/2010
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-296-12023-5
  • EAN
    9782296120235
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    422 pages
  • Poids
    0.66 Kg
  • Dimensions
    15,7 cm × 24,0 cm × 3,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Manuel Boucher

Manuel Boucher est sociologue, directeur scientifique du laboratoire d'étude et de recherche sociales (LERS-IDS) et membre associé du centre d'analyse et d'intervention sociologiques (CADIS-EHESS). II a publié plusieurs ouvrages dont récemment "Penser les questions sociales et culturelles contemporaines. Quels enjeux pour l'intervention sociale ?" (L'Harmattan, 2010), "Turbulences. Comprendre les désordres urbains et leur régulation" (Téraèdre, 2010).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
38,00 €