Les étudiants de Sciences Po - Leurs idées, leurs valeurs, leurs cultures politiques

Note moyenne 
Anne Muxel - Les étudiants de Sciences Po - Leurs idées, leurs valeurs, leurs cultures politiques.
En janvier 2002, une équipe de chercheurs du Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF) dirigée par Anne Muxel, a organisé une grande... Lire la suite
10,50 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 26 octobre et le 30 octobre
En librairie

Résumé

En janvier 2002, une équipe de chercheurs du Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF) dirigée par Anne Muxel, a organisé une grande enquête sur les idées, les valeurs et les cultures politiques des étudiants de Sciences Po. Au total, 2450 étudiants, appartenant à tous les cycles d'études de l'IEP de Paris, ont été interrogés à l'aide d'un questionnaire large et diversifié. Jusqu'à présent, aucune consultation de ce type n'avait été réalisée dans un établissement d'enseignement supérieur français. Pour mieux comprendre ce qu'est Sciences Po aujourd'hui, les auteurs de cette enquête ont voulu cerner avec précision ce que sont et ce que pensent les étudiants de ce grand établissement. Comment se situent-ils dans le monde social environnant°? Quelles représentations, quelles pratiques de la politique ont-ils°? Quelles sont leurs valeurs et leurs choix°? Comment voient-ils leur avenir professionnel°? À quels rôles, quelles fonctions et quels statuts se préparent-ils°? Ainsi, on découvre que les étudiants de Sciences Po sont beaucoup plus politisés que les autres étudiants et qu'ils sont plus nombreux à s'engager dans l'action concrète. S'ils ont, comme les autres jeunes, une image négative de la classe politique, cela ne les amène pas à une remise en cause du système démocratique. Ils reconnaissent la légitimité des institutions politiques et accordent aux partis et à l'élection un rôle déterminant. S'ils votent davantage, ils savent aussi protester et manifester pour défendre les valeurs auxquelles ils croient. Leur compétence politique est particulièrement aiguisée. À la fois critiques et normatifs, ils savent mobiliser une diversité de ressources, de valeurs et de modèles d'action. Loin des représentations étroites et stéréotypées, ce livre - tout en mettant à jour certains éléments d'une culture commune - révèle avant tout non pas une image univoque mais les différents visages d'une population qui semble refléter l'ensemble du répertoire des valeurs et des sensibilités de la société française contemporaine.

Sommaire

    • FAIRE SCIENCES PO Du Sciences Po d'hier au Sciences Po d'aujourd'hui
    • Entrer à Sciences Po aujourd'hui et en sortir ; Qui sont les étudiants ?
    • Leur image de l'établissement, leurs attentes et leurs projets
  • LA POLITIQUE EN HERITAGE
    • Leurs héritages familiaux
    • Leurs conceptions de la démocratie
    • Des étudiants attachés à la démocratie représentative
    • Mémoires, histoire et événements
  • DES ÉTUDIANTS DANS LE JEU POLITIQUE
    • Des étudiants plus "°compétents°"
    • Des étudiants plus politisés que la moyenne
    • Des étudiants plus engagés
  • UNE SENSIBILITÉ DE GAUCHE DOMINANTE
    • Leurs orientations idéologiques, leurs choix politiques et électoraux
    • Leurs valeurs et leurs croyances
    • Une culture de la protestation
  • UNE ELITE OUVERTE SUR L'EUROPE
    • Une identité européenne non exclusive d'un attachement national
    • Réaliste face à la mondialisation

Caractéristiques

  • Date de parution
    04/03/2004
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7246-0937-9
  • EAN
    9782724609370
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    268 pages
  • Poids
    0.365 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 22,0 cm × 1,9 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Première enquête menée en France dans un établissement d'enseignement supérieur, cette étude cerne avec précision les idées et les valeurs des étudiants de Sciences Po.

À propos de l'auteur

Biographie d'Anne Muxel

Anne Muxel est directrice de recherche au CNRS, (CEVIPOF-FNSP). Elle travaille principalement sur les questions concernant la formation des attitudes et des comportements politiques, l'analyse électorale, et les phénomènes de mémoire et de transmission intergénérationnelle. Parmi ses écrits, on retiendra Les jeunes et la politique (Hachette, 1996), individu et mémoire familiale (Nathan, 1996), L'expérience politique des jeunes (Presses de Sciences Po, 2001). Nicolas Catzaras, a été secrétaire général du CEVIPOF, Jean Chiche est ingénieur de recherche au CNRS (CEVIPOF-FNSP), Sophie Maurer est doctorante à l'IEP de Paris, Vincent Tiberi est chargé de recherche à la FNSP (CEVIPOF).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
10,50 €