Les bobos n'existent pas - Grand Format

Note moyenne 
Jean-Yves Authier et Anaïs Collet - Les bobos n'existent pas.
Omniprésent dans les médias et le champ politique, mais aussi dans le langage ordinaire, le terme "bobo" n'est pas neutre. Son usage et ses variantes... Lire la suite
18,00 € Neuf
Expédié sous 4 à 8 jours
Livré chez vous entre le 9 décembre et le 11 décembre
En librairie

Résumé

Omniprésent dans les médias et le champ politique, mais aussi dans le langage ordinaire, le terme "bobo" n'est pas neutre. Son usage et ses variantes ("boboïsation", "boboïsé") tendent à simplifier, et donc aussi à masquer, l'hétérogénéité des populations et la complexité des processus affectant les espaces urbains qu'ils prétendent décrire. En réduisant les " bobos " à des caricatures, on juge des caractères, des intentions et des volontés, en oubliant que les représentations et les pratiques des individus et des groupes sociaux prennent place dans des trajectoires singulières et un monde hiérarchisé.
Ainsi, scientifiquement parlant, "les bobos n'existent pas", et les notions de "boboïsation" ou de "boboïsé" ne conviennent pas pour saisir et caractériser la diversité des logiques et des mécanismes, voire, parfois, les contradictions à l'oeuvre dans les phénomènes de "gentrification", marqués par le " retour en ville " des catégories moyennes et supérieures, l'effacement des plus pauvres et le renouvellement des activités et des paysages urbains.
C'est ce que montre cet ouvrage, qui propose un regard historique et sociologique sur le mot "bobo" et ses usages, dans les univers médiatiques, politiques et culturels, comme dans les discours des populations impliquées.

Caractéristiques

  • Date de parution
    29/03/2018
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7297-0934-1
  • EAN
    9782729709341
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    204 pages
  • Poids
    0.382 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Jean-Yves Authier est professeur de sociologie à l'Université Lumière Lyon 2. Il a notamment publié, seul ou en collaboration, Elire domicile : la construction sociale des choix résidentiels (PUL, 2010), Sociologie de Lyon (La Découverte, 2010) et Sociologie urbaine (Armand Colin, 2015). Anaïs Collet est sociologue, maîtresse de conférences à l'Université de Strasbourg. Elle est l'auteure de plusieurs études, dont Rester bourgeois : les quartiers populaires, nouveaux chantiers de la distinction (La Découverte, 2015) et, en collaboration, Gentrifications (Editions Amsterdam, 2016).
Colin Giraud est maître de conférences à l'Université Paris Nanterre. Il a publié divers travaux sur la sociologie des homosexualités masculines et sur les processus de gentrification et de ségrégation urbaine, dont Quartiers gays aux PUF en 2014. Jean Rivière est maître de conférences en géographie à l'Université de Nantes, spécialiste du champ de l'analyse électorale. Il a ainsi récemment coordonné le dossier "Elections présidentielles : les votes des grandes villes françaises au microscope" (2017) pour Métropolitiques.
Sylvie Tissot est sociologue, professeure à l'Université Paris 8. Ses recherches ont pour objet les politiques urbaines et la gentrification. Elle a notamment publié De bons voisins : enquête dans un quartier de la bourgeoisie progressiste (Raisons d'agir, 2011) et Explorer la ville contemporaine par les transferts, avec Susanna Magri (PUL, 2017).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
18,00 €