Le travail incarcéré - Vues de prison

Note moyenne 
Dominique Lhuilier et Patrick Bellenchombre - Le travail incarcéré - Vues de prison.
La prison n'est pas une île coupée du monde. Loin de l'exotisme carcéral qui consiste à aborder l'univers pénitentiaire en le déconnectant de son... Lire la suite
16,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 4 octobre et le 6 octobre
En librairie

Résumé

La prison n'est pas une île coupée du monde. Loin de l'exotisme carcéral qui consiste à aborder l'univers pénitentiaire en le déconnectant de son contexte, ce livre propose une inversion des regards. Au-delà des tableaux saisissants, régulièrement rapportés d'excursions au-dedans des enceintes pénitentiaires, il s'agit de reconnaître que la prison n'est qu'une excroissance de la société, sa reproduction exacerbée. Dans cette perspective, le prisme du travail pénal est particulièrement intéressant pour explorer les finalités de cette institution, les " usages " que les personnes incarcérées font des " offres " d'activités intra-muros, le sens de la peine et du " traitement pénitentiaire ". On sait que l'empêchement de l'activité est fondamentalement privation du pouvoir de l'action. Etre privé de métier, c'est être cantonné à des " occupations ", être amputé des conditions nécessaires à la fois à la construction de soi et à la construction du vivre ensemble. En ce sens, la prison constitue bien un véritable observatoire de questions communes à toute société comme à tout individu. E l'étude du travail en prison éclaire les fonctions du travail dans le monde libre comme elle impose aussi de repérer comment les caractéristiques contemporaines du " monde du travail " se déploient dans l'enceinte de la prison. La restauration du travail, de ses fonctions économique, sociale, psychologique a une portée générale susceptible de transformer à la fois le " travailleur " et le système dans lequel il vit, dedans, comme dehors. C'est bien dans cette perspective que se situe l'ensemble des contributions de cet ouvrage collectif, au-delà de la diversité et de la complémentarité des expériences de chacun des quatre auteurs.

Sommaire

  • LE TRAVAIL A L'EPREUVE DU PRISME CARCERAL
  • TRAVAIL, PEINE ET PRISON : PARCOURS HISTORIQUE
  • LES EQUIVOQUES DU TRAVAIL PENAL : ENTRE EXPLOITATION ET RESISTANCE
  • DU TRAVAIL COMME PEINE OU COMME DROIT ?
  • ACTIVITE PROFESSIONNELLE, FORMATION ET CULTURE
  • SANTE MENTALE ET TRAVAIL
  • LES FONCTIONS ECONOMIQUES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES DU TRAVAIL

Caractéristiques

  • Date de parution
    05/11/2009
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-84950-238-9
  • EAN
    9782849502389
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    158 pages
  • Poids
    0.219 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 21,0 cm × 1,1 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Dominique Lhuilier est professeure de psychologie du travail au CNAM. Elle a publié plusieurs ouvrages sur la prison comme L'univers pénitentiaire, Desclée de Brouwer, 1997 ou Le choc carcéral, Bayard, 2001. Patrick Bellenchombre est incarcéré. En détention, il a réalisé des études universitaires dont une recherche de doctorat sur le travail pénitentiaire. Rémi Canino est psychologue au centre national d'observation de Fresnes depuis 1987 et chercheur au CNAM. Il a soutenu une thèse intitulée " De la compulsivité à l'émancipation : quelle place pour le travail ? ", en 2003. Nicolas Frize est compositeur, et dirige une structure de création musicale. Responsable du groupe de travail " Prisons " de la Ligue des droits de l'homme, il a publié Le sens de la peine, Ed. Léo Scheer, 2004.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

16,00 €