Le tour de l'oie - Poche

Note moyenne 
1 note -  Donner un avis
Un soir d'orage, alors que le courant électrique a été coupé, un homme – qui ressemble beaucoup à l'auteur – est assis à une table, chez lui.... Lire la suite
6,90 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 8 octobre et le 16 octobre
En librairie

Résumé

Un soir d'orage, alors que le courant électrique a été coupé, un homme – qui ressemble beaucoup à l'auteur – est assis à une table, chez lui. Eclairé par le feu de la cheminée, il est en train de lire un livre pour enfant, Pinocchio. Dans la pénombre, une présence apparaît à ses côtés, une présence évanescente qui évoque le profil du fils qu'il n'a jamais eu. L'homme imagine lui adresser la parole, lui raconter sa vie : Naples, la nostalgie de la famille, la nécessité de partir, l'engagement politique.
A travers cette voix paternelle, ce fils spectral assume progressivement une consistance corporelle. Peu à peu, la confession devient confrontation, la curiosité un examen intérieur. Le monologue du départ se transforme en dialogue, au cours duquel un père et un fils se livrent sans merci. Si dans ses ouvrages précédents, l'auteur napolitain revenait déjà sur son passé, c'est seulement dans ce livre, qu'il raconte cet événement marquant : dans sa jeunesse, il aurait pu devenir père, mais sa compagne d'alors avait décidé d'interrompre sa grossesse, inattendue.
Que peut-on léguer d'une vie ? Auprès de qui la transmission revêt-elle une signification ? Voilà ce qui se joue sous la surface du Tour de l'oie, le livre le plus intime de l'auteur.

Caractéristiques

  • Date de parution
    03/09/2020
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-288196-1
  • EAN
    9782072881961
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Dos carré collé
  • Nb. de pages
    149 pages
  • Poids
    0.105 Kg
  • Dimensions
    10,8 cm × 17,8 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

Avis libraires

L'éditeur en parle

"Je n'aurais pas pu t'élever, je me suffisais à peine à moi-même. J'avais une tension sombre, indéfinissable". Une nuit d'orage, assis près du feu de cheminée, le narrateur songe au fils qu'il aurait pu avoir. Dans la pénombre vacillante, il décèle sa présence et lui parle. De Naples, de la nostalgie de la famille, de la nécessité de partir, de l'engagement politique. Ce soir-là, père et fils se livrent sans merci le temps d'une rencontre inédite, étourdissante de poésie.

À propos de l'auteur

Erri De Luca

Biographie d'Erri De Luca

Erri De Luca est né à Naples en 1950 et vit près de Rome. Venu à la littérature "par accident" avec Pas ici, pas maintenant, son premier roman mûri à la fin des années quatre-vingt, il est depuis considéré comme l'un des écrivains les plus importants de sa génération, et ses livres sont traduits dans de nombreux pays. En 2002, il a reçu le prix Femina étranger pour Montedidio, en 2013, le prix européen de Littérature et le prix Ulysse pour l'ensemble de son oeuvre, en 2014, le prix Jean Monnet de littérature européenne pour Le tort du soldat et, en 2016, le prix du Livre européen pour Le plus et le moins.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
6,90 €