Journée mondial de la lecture - offre de livraison

Le samovar - (Poèmes 1928-1940)

Edition bilingue français-russe

Eva Antonnikov

(Traducteur)

,

Marfa Indoukaeva

(Graveur)

Note moyenne 
Daniil Harms - Le samovar - (Poèmes 1928-1940).
Au paroxysme d'une époque de terreur (les années 1930 en Russie), Daniil Harms publie un grand nombre de comptines et poèmes pour enfants dans diverses... Lire la suite
14,00 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 26 avril
En librairie

Résumé

Au paroxysme d'une époque de terreur (les années 1930 en Russie), Daniil Harms publie un grand nombre de comptines et poèmes pour enfants dans diverses revues destinées à la jeunesse. Ces textes seront à peu près les seuls, du vivant de l'auteur, à échapper à la censure officielle. Dans ces petites proses, le poète pousse néanmoins à son terme les thèmes et principes chers à l'avant-garde russe ? : autonomie de l'art, humour noir, cruauté et indifférence face au sort de l'autre, impossibilité de la communication et éclatement de la vie.
Dans ces poèmes, les lions sont pris pour des serins, à moins que ce ne soit l'inverse, des cochons dansent la polka dans un cirque loufoque où les représentations de mouches savantes le disputent à une succession de numéros extravagants.

Caractéristiques

  • Date de parution
    08/10/2015
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-940517-27-5
  • EAN
    9782940517275
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    92 pages
  • Poids
    0.095 Kg
  • Dimensions
    11,5 cm × 16,5 cm × 0,7 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Daniil Harms

Né à Moscou en 1905, Daniil Harms fait partie d'une génération d'écrivains fauchée par la répression stalinienne avant même d'avoir eu le temps de publier. Héritier des avant-gardes des années de la révolution, il est le co-fondateur de l'OBERIOU, l'Association pour un art réel, un courant littéraire et philosophique du modernisme russe. On le considère aussi comme un précurseur de l'absurde. Son oeuvre est essentiellement constituée de courtes vignettes, qui ne font souvent que quelques paragraphes, où alternent des scènes de pauvreté ou de privations, des scènes fantastiques ressemblant parfois à des descriptions de rêves, et des scènes comiques.
Dans ces vignettes, des écrivains connus font quelquefois des apparitions incongrues. Le monde de Harms est imprévisible et désordonné : ses personnages répètent sans fin les mêmes actions ou se comportent de façon irrationnelle, des histoires linéaires se développent et sont brutalement interrompues par des incidents qui les font rebondir dans des directions totalement inattendues. Considéré comme un ennemi du régime stalinien, Harms ne publia de son vivant que très peu : en dehors des textes destinés à la jeunesse, l'essentiel de son oeuvre sera diffusé clandestinement.
Accusé d'activités anti-soviétiques, il est exilé à Koursk en 1931. Arrêté à nouveau pendant le siège de Leningrad en 1941, il est interné en asile psychiatrique où il meurt à 36 ans. Son oeuvre est réhabilitée en 1956, elle est aujourd'hui immensément populaire en Russie. Elle a été traduite en allemand, anglais, italien, polonais, tchèque, suédois. Deux recueils de textes ont paru en français, dont l'un traduit par Jean-Philippe Jaccard, professeur à la faculté de russe de l'Université de Genève.
Parmi les pièces de théâtre, poèmes, proses pour adultes, Daniil Harms a écrit de nombreux textes pour enfants.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

14,00 €