Le patrimoine est-il fréquentable ? - Accès, gestion, interprétation

Note moyenne 
Claire Giraud-Labalte et Jean-René Morice - Le patrimoine est-il fréquentable ? - Accès, gestion, interprétation.
L'université d'Angers et l'université catholique de l'ouest ont pris l'initiative d'organiser en 2006, avec le concours de la Mission Val de Loire,... Lire la suite
25,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 26 octobre et le 30 octobre
En librairie

Résumé

L'université d'Angers et l'université catholique de l'ouest ont pris l'initiative d'organiser en 2006, avec le concours de la Mission Val de Loire, une université d'été consacrée à la fréquentation du patrimoine. Ce thème est d'abord l'objet d'une injonction paradoxale. Alors que des pressions multiples s'exercent pour que le peuple admire les sites les plus remarquables, comme les témoignages les plus obscurs, des discours n'ont de cesse de prôner la limitation de l'accès au nom des risques encourus. Ils sont rejoints pas d'autres au nom de l'incapacité que le plus grand nombre aurait à comprendre et à profiter à bon escient de ce bienfait. Or les lieux les plus fréquentés sont les mieux conservés et les héritages sont surtout menacés par l'oubli. Certes, dans certaines situations, l'organisation des flux, souvent plus que la limitation de l'accès, y est une condition première, mais on observe que les barrières sociales sont trop facilement retenues. Par ailleurs, ce sont souvent des cas rares. Dès lors, les enjeux se situent dans la qualité de l'ouverture. D'une part, l'accessibilité et les visites peuvent être gérées de manière à prendre en compte à la fois la protection et les attentes des visiteurs. D'autre part, la connaissance du patrimoine qui constitue une des clés de l'appréciation de la visite peut être apportée par des techniques d'interprétation, sans pour autant constituer la seule modalité de l'expérience vécue.

Sommaire

  • VARIATIONS AUTOUR DE L'INJONCTION PARADOXALE
    • Fréquenter et détruire : le patrimoine
    • La création des chemins culturels " Saint-Martin " en tourraine
    • Requalification du paysage culturel de la région de Raganello en Calabre
  • BIENVENUE DANS LE PATRIMOINE
    • Quels outils pour quelles passerelles ?
    • Diversité des publics et accessibilités différenciées aux espaces de visite : exemples des châteaux d'Azay-le-Rideau et d'Ussé
    • Parcours des visiteurs sur le site de Tiradentes : un problème de communication ?
  • LES CLES POUR COMPRENDRE LE PATRIMOINE
    • L'accessibilité du public des parcs naturels à l'information géomorphologique
    • Fréquenter ou Faire pratiquer le patrimoine?
    • Le patrimoine aux lumières de l'histoire : communication historique et mise en accessibilité du patrimoine

Caractéristiques

  • Date de parution
    15/10/2009
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-915751-27-7
  • EAN
    9782915751277
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    361 pages
  • Poids
    0.72 Kg
  • Dimensions
    18,0 cm × 25,0 cm × 2,6 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Claire Giraud-Labalte est maître de conférences en histoire de l'art à l'université catholique de l'ouest et membre du GRIHE (Groupe de recherche interdisciplinaire histoire et fiction). Jean-René Morice est maître de conférences en géographie à l'université d'Angers et membre du CARTA - UMR 6590 ESO Philippe Violier est Professeur de géographie à l'université d'Angers et membre du CARTA - UMR 6590 ESO

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
25,00 €