LE PASSEUR DE GETHSEMANI. Angoisse, souffrance et mort, Lecture existentielle et phénoménologique (Broché)

  • Cerf

  • Paru le : 21/01/1999
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Ni l'angoisse, ni la souffrance, ni la mort n'autorisent à faire du trépas le lieu d'un passage. Au contraire, le croyant comme tout homme en supporte... > Lire la suite
36,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 22 décembre et le 27 décembre
ou
Votre note
Ni l'angoisse, ni la souffrance, ni la mort n'autorisent à faire du trépas le lieu d'un passage. Au contraire, le croyant comme tout homme en supporte aussi le poids insurmontable. Et le Christ, de Gethsémani au Golgotha, en subit identiquement l'indépassable épreuve. Traversant ainsi de bout en bout - en guise de Passeur - le détroit de notre propre finitude, il en remet alors la charge aux mains du Père, quand s'ouvre en lui la blessure charnelle de l'homme vulnérable. En dialogue ici avec la philosophie contemporaine (Husserl, Heidegger, Sartre, Camus, Levinas...), l'expérience christique de Gethsémani rappelle ainsi - en théologie cette fois et avec le Christ comme emblème de l'homme - cette évidence triviale, et pourtant si oubliée quand il s'agit du Fils de l'homme, selon laquelle " dès qu'un homme naît à Bethléem, il est assez vieux pour mourir [sur le Golgotha ?] " (Heidegger). Qu'il soit cependant faux, ou à tout le moins insuffisant, de tenir avec Heidegger que le chrétien n'éprouve pas véritablement l'angoisse de la mort (et encore moins le non-sens de la souffrance) en l'ayant " toujours déjà coaperçu dans l'interprétation de la vie ", tel est négativement, l'objet du présent ouvrage. Loin des nombreuses interprétations psychologisantes de Gethsémani, et sur le terrain métaphysique cette fois de l'Évangile confronté aux recherches philosophiques de notre temps (existentialisme et phénoménologie), le Fils nous apprend au contraire jusque dans son corps, positivement alors, et dans son unique langage du " Verbe fait chair ", ce qu'il en est précisément d'être homme quand l'homme, charnellement, souffre de ne plus entendre Dieu.
  • LE VIS-A-VIS DE LA FINITUDE
    • Du poids de la mort à la fuite devant la mort
    • La face de la mort ou l'angoisse de finitude
    • La tentation du désespoir ou l'angoisse
    • De l'affirmation du non-sens à la suspension du sens
  • LE CHRIST DEVANT L'ANGOISSE DE LA MORT
    • La peur de décéder et l'effroi du Christ
    • Dieu en éveil
    • Le chemin resserré de l'angoisse
    • La mort et son possible
  • LE CORPS A CORPS DE LA SOUFFRANCE ET DE LA MORT
    • Du dessaisissement de soi à l'entrée dans la chair
    • La souffrance occultée
    • La souffrance incarnée
    • Le glaive révélateur
  • Date de parution : 21/01/1999
  • Editeur : Cerf
  • Collection : La nuit surveillée
  • ISBN : 2-204-06122-0
  • EAN : 9782204061223
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 185 pages
  • Poids : 0.24 Kg
  • Dimensions : 13,4 cm × 21,4 cm × 1,6 cm

Biographie d'Emmanuel Falque

Emmanuel Falque, né en 1963, marié, père de quatre enfants. Professeur agrégé de philosophie, licencié en théologie (Centre Sèvres). Enseignant à Tours et à la faculté de philosophie de l'Institut catholique de Paris. Il est l'auteur de nombreux articles sur Irénée, Tertullien, Augustin, Bonaventure, Thomas d'Aquin, Péguy... Récemment docteur en philosophie pour sa thèse sur saint Bonaventure (Université Paris IV-Sorbonne).

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Emmanuel Falque - .
LE PASSEUR DE GETHSEMANI. Angoisse, souffrance et...
36,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK