Le chemin de l'homme ; Le problème de l'homme ; Fragments autobiographiques (Dos carré collé)

Martin Buber

Dominique Bourel

(Préfacier)

,

Wolfgang Heumann

(Traducteur)

,

Jean Loewenson-Lavi

(Traducteur)

,

Robert Dumont

(Traducteur)

  • Belles Lettres

  • Paru le : 22/09/2015
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
- Le Chemin de l'homme - "Commencer par soi, mais non finir par soi ; se prendre pour point de départ, mais non pour but ; se connaître, mais non se... > Lire la suite
15,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 28 juin et le 2 juillet
ou
Votre note
- Le Chemin de l'homme - "Commencer par soi, mais non finir par soi ; se prendre pour point de départ, mais non pour but ; se connaître, mais non se préoccuper de soi." La doctrine hassidique enseigne que l'on atteint la sagesse non en se détachant du monde, mais en s'en imprégnant profondément pour mieux le comprendre. Rendant accessible une pensée profonde et complexe, Martin Buber pose dans Chemin de l'homme les fondements de cette doctrine, apparue au milieu du XVIIIe siècle.
Considéré par Hermann Hesse comme un "présent précieux et inépuisable", Le Chemin de l'homme décrit le parcours spirituel que chacun effectue vers les autres et vers Dieu. - Le Problème de l'homme - "Martin Buber distingue des périodes de sécurité, où l'homme voit clairement sa place dans le monde, dans la société et devant Dieu : alors s'esquissent les grandes synthèses d'Aristote, de S. Thomas ou de Hegel.
Et des périodes d'incertitude, où tout est remis en question ; S. Augustin, Pascal, Kant, Nietzsche, comme tant de nos contemporains, se posent à ces moments la question primordiale : "Qu'est-ce que l'homme ?"." Paul Decerf, recension dans la Revue Philosophique de Louvain, 1964. - Fragments autobiographiques - Martin Buber (1878-1965) est le plus grand philosophe juif de notre époque. A l'occasion du vingtième anniversaire de sa mort, en 1985, furent publiés ces remarquables Fragments autobiographiques qu'il a écrits vers la fin de sa vie en 1958-1959.
Il s'agit bien de fragments, d'impressions, de moments de vie, de rencontres, de souvenirs agencés à la manière d'une mosaïque. La rencontre avec Herzl, en 1898, est pour lui décisive. Déjà tourné vers une carrière universitaire, Martin Buber s'engage simultanément dans les mouvements sionistes. Mais c'est surtout l'étude du hassidisme qui va l'ancrer dans l'approfondissement de la mystique juive et marquera pour lui un véritable retour aux sources.
Maître à penser de toute une génération en Allemagne, puis à Jérusalem, il entretient également avec la France une relation privilégiée comme en témoignent ici ses lettres à Camus, Claudel et bien d'autres...
  • Date de parution : 22/09/2015
  • Editeur : Belles Lettres
  • Collection : Le goût des idées
  • ISBN : 978-2-251-20053-8
  • EAN : 9782251200538
  • Présentation : Dos carré collé
  • Nb. de pages : 297 pages
  • Poids : 0.3 Kg
  • Dimensions : 12,5 cm × 19,0 cm × 1,6 cm
Qu'est-ce que l'homme ? Trois ouvrages essentiels pour cheminer dans la réflexion d'un des plus grands philosophes juifs du XXe siècle.

Biographie de Martin Buber

Martin Buber (1878-1965) est considéré comme l'initiateur de la philosophie juive moderne. Il a consacré la plus grande partie de sa vie à recueillir et à traduire les récits, les légendes et les chroniques hassidiques. Deux autres textes importants, Les Récits hassidiques et La Légende du Ball-Shem ont également été traduits en français. Léon Chestov, Robert Misrahi ou encore Théodore Dreyfus lui ont consacré des biographies intellectuelles.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Martin Buber - Le chemin de l'homme ; Le problème de l'homme ; Fragments autobiographiques.
Le chemin de l'homme ; Le problème de...
15,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK