LA VEME REPUBLIQUE. Naissance et mort - Poche

Note moyenne 
Comme les autres Républiques, la Cinquième a perdu dans les épreuves sa cohérence et son identité. Son fondateur avait une ambition : restaurer la... Lire la suite
13,50 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 19 août et le 26 août
En librairie

Résumé

Comme les autres Républiques, la Cinquième a perdu dans les épreuves sa cohérence et son identité. Son fondateur avait une ambition : restaurer la volonté et la légitimité politiques, placer à la tête de l'Etat un chef qui retrouve dans une relation intime avec le peuple la mission universelle de la France. Il voulait concilier ce qui passe pour exclusif et contradictoire : la représentation d'une société divisée, l'incarnation d'une nation unifiée sans laquelle rien de grand ne peut se faire. C'est le sens et l'originalité de son projet, que les juristes ont toujours eu du mal à désigner : la Constitution, telle qu'il la voulait, était le contrat, inclassable parce qu'inédit, que le chef concluait avec un peuple imparfait. Un tel régime ne pouvait fonctionner que sous le signe de l'extraordinaire. Après le règlement de la question algérienne, il a fallu transiger, composer : les successeurs du général de Gaulle ont revendiqué des pouvoirs que le fondateur lui-même dédaignait. Et dans cette recherche sans mesure, c'est le projet des origines qui s'est abîmé. La Ve République n'est plus aujourd'hui le beau régime, moderne, loué de toutes parts, qui avait assuré la stabilité des institutions. Prise dans les contraintes du quotidien, elle paraît condamnée à fonctionner de manière chaotique, au gré des concordances et des discordances de majorités. Sous d'autres formes, elle a retrouvé les travers de la IVe République.

Sommaire

  • LE TEMPS DU POLITIQUE
    • Les contradictions du modèle démocratique
    • L'éminence du pouvoir d'incarnation
    • La concurrence des pouvoirs
  • LE TEMPS DE LA SOCIETE
    • La parole sociale
    • La concurrence des modèles
    • Les accommodements du libéralisme
  • LE TEMPS DES CRISES
    • A gauche ? Le désordre des idées
    • La recomposition des institutions

Caractéristiques

  • Date de parution
    11/09/1999
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-07-040859-0
  • EAN
    9782070408597
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    511 pages
  • Poids
    0.265 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 18,0 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Jean-Marie Donegani est directeur de recherche au CNRS (CEVIPOF), Marc Sadoun est professeur des universités à l'Institut d'études politiques de Paris. Ensemble, ils ont déjà publié La démocratie imparfaite. Essai sur le parti politique (Folio essais n° 252).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
13,50 €