Archéologie de la représentation politique

Note moyenne 
Ce livre prend pour objet ce que l'on appelle la " crise de la représentation " : partant de l'idée qu'elle est affaire de discours, il se propose d'en... Lire la suite
24,50 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 18 novembre et le 20 novembre
En librairie

Résumé

Ce livre prend pour objet ce que l'on appelle la " crise de la représentation " : partant de l'idée qu'elle est affaire de discours, il se propose d'en mettre au jour les régimes de vérité. La représentation politique a été conçue, à ses origines, comme l'invention d'une communauté qui ne lui préexiste pas. C'est pourquoi les discours critiques de la représentation se référant à la réalité du peuple et à la " bonne représentation " ont toujours existé, et peuvent être lus à la lumière de trois grandes présuppositions relatives au peuple " réel " : l'unité substantielle, trahie par des divisions politiques factices, la diversité d'opinions fallacieusement réduite par la représentation, les majorités réelles auxquelles manquent les courroies de transmission qui permettraient de les traduire. L'ouvrage, s'appuyant sur le cas français, analyse les critiques émises au cours de quatre périodes de l'histoire du régime parlementaire et s'interroge sur la persistance de la " crise de la représentation " dans la période contemporaine, alors que l'économie du régime représentatif a été transformée par les partis politiques et, en particulier, par l'avènement du phénomène majoritaire. En définitive, les individus ne sauraient se reconnaître durablement dans la représentation qui est donnée d'eux, en raison de l'indéfinition des fins, propre à la modernité démocratique. La " crise de la représentation ", ainsi, se confond ultimement avec le politique lui-même en régime de modernité.

Sommaire

  • GENESES DE LA REPRESENTATION
    • Philosophie de la représentation
    • L'invention du gouvernement représentatif
  • "CRISES" DE LA REPRESENTATION
    • La représentation entre unité et pluralité
    • La représentation en "crise"
    • La représentation impossible

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/06/2010
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7246-1160-1
  • EAN
    9782724611601
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    292 pages
  • Poids
    0.36 Kg
  • Dimensions
    13,8 cm × 21,0 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Article de Didier Mineur "La représentaion politique" est mise à l'épreuve... "

À propos de l'auteur

Biographie de Didier Mineur

Didier Mineur est agrégé de philosophie et docteur en science politique ; ses travaux concernent la philosophie politique et la théorie du droit. Il enseigne à Sciences Po Paris.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
24,50 €