La Maison du vagabond - Le Journal du Nord - Grand Format

Note moyenne 
Mariusz Wilk s'est installé il y a quinze ans dans le Nord de la Russie, pour y vivre loin de la civilisation. Pourtant, de nombreux changements sont... Lire la suite
20,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 28 janvier et le 2 février
En librairie

Résumé

Mariusz Wilk s'est installé il y a quinze ans dans le Nord de la Russie, pour y vivre loin de la civilisation. Pourtant, de nombreux changements sont survenus dans la maison carélienne au bord du lac Oniego. Depuis la naissance de sa fille Martusza, l'écrivain redécouvre la nature avec les yeux de l'enfance. Il s'interroge sur l'importance du lieu où l'individu grandit, reçoit une éducation et fait ses premiers pas dans la vie.
A la fois récit de voyage immobile et journal littéraire, La Maison du vagabond évoque les lieux traversés, les grands espaces russes, et l'ancrage désormais nécessaire dans la maison de l'Oniego, au coeur de la nature sauvage du Nord. Mariusz Wilk partage également ses vagabondages littéraires avec son lecteur, et entre en dialogue avec de nombreux écrivains : Witold Gombrowicz, W. G. Sebald, Nicolas Bouvier...
Sa prose est entrelacée de citations littéraires et de références sémantiques, tout en restant vivante et concrète, ce qui la rend tout à fait unique. Dernier volume du " Journal du Nord ", après La Maison sur le bord de l'Oniego, Dans les pas du renne et Dans le sillage des oeis sauvages, La Maison du vagabond interpelle l'homme occidental sur sa manière de vivre, et l'exhorte à observer le monde qui l'entoure avec un regard neuf.

Caractéristiques

  • Date de parution
    08/04/2016
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-88250-408-1
  • EAN
    9782882504081
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    285 pages
  • Poids
    0.43 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 23,0 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Mariusz Wilk

Ecrivain voyageur, figure phare du reportage littéraire en Pologne, Mariusz Wilk a fait le choix, il y a plus de vingt ans, de quitter la Pologne pour aller vivre en Russie. Membre de Solidarnosc, opposant politique, il fuit le capitalisme qui s'installe dans son pays pour rejoindre des terres encore sauvages : le Nord de la Russie. Son premier livre, Le Journal d'un loup (Noir sur Blanc, 1999) est écrit depuis les îles Solovki, à la fois lieu de déportation et centre de l'orthodoxie russe.
Mariusz Wilk a ensuite publié plusieurs récits de voyage aux Editions Noir sur Blanc : La Maison au bord de l'Oniégo (2006), Dans les pas du renne (2009), Portage (2010) et Dans le sillage des oies sauvages (2013).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

20,00 €