La démocratie et la raison - Actualités de John Rawls - Grand Format

Note moyenne 
Les démocraties occidentales traversent une grave crise de légitimité. La montée des inégalités comme celle des idéologies identitaires menacent... Lire la suite
35,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 24 août et le 2 septembre
En librairie

Résumé

Les démocraties occidentales traversent une grave crise de légitimité. La montée des inégalités comme celle des idéologies identitaires menacent aussi bien nos institutions que les valeurs qu'elles incarnent. Si l'ampleur de ces évolutions continue de surprendre ceux qui, après la chute du communisme en 1989, croyaient à une "fin de l'histoire" et au triomphe définitif d'une " révolution libérale " dans un monde globalisé, la crise était, à bien des égards, prévisible.
Face à cette évolution inquiétante, quels recours avons-nous ? Publiée en 1971, la Théorie de la justice de John Rawls (1921-2002) a révolutionné la pensée politique et économique avec sa conception anti-utilitariste de la justice comme équité. Pour Rawls, l'égalité et la liberté, loin de s'opposer comme le soutiennent bon nombre de libéraux comme de socialistes, sont compatibles à condition qu'elles oeuvrent pour les plus défavorisés (le " principe de différence ").
On a souvent interprété cette approche comme un pur produit, aujourd'hui dépassé, des valeurs et des espoirs des Trente Glorieuses. La thèse ici présentée est tout autre. Plus que le contenu de la théorie, elle interroge l'actualité et la radicalité politiques de la démarche de Rawls — Habermas parle à ce sujet d'une "braise radicale-démocratique" — et la relation constitutive entre raison et démocratie qui la sous-tend.
Fidèle à l'inspiration de Rousseau et de Kant, Rawls nous invite à comprendre les principes fondateurs de la démocratie comme l'oeuvre des citoyens eux-mêmes et de leur raison. Bien loin d'être historiquement contingents et arbitraires, ces principes et les raisons d'y adhérer peuvent être réappropriés par chacun et justifiés comme les conditions de toute coopération humaine, même dans un contexte pluraliste.
Cet empowerment est constitutif de la citoyenneté et impose une critique vigilante des institutions comme des pouvoirs politiques. Oser cet appel à "la raison humaine libre" (Kant) pour défendre la démocratie et les principes de justice, d'égalité et de liberté contre leurs ennemis était un geste " philosophiquement raisonnable " en 1971. En ce début du XXIe siècle, ne serait-il pas devenu encore plus indispensable et " politiquement radical" ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    27/03/2019
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-246-75631-6
  • EAN
    9782246756316
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    506 pages
  • Poids
    0.62 Kg
  • Dimensions
    15,3 cm × 23,5 cm × 3,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Catherine Audard

Catherine Audard est agrégée de philosophie et ancienne élève de l'ENS. Elle enseigne la philosophie politique et morale à la London School of Economics et est l'auteur de nombreux ouvrages et articles de philosophie politique normative sur l'utilitarisme, le libéralisme, le multiculturalisme et les théories de la justice. Elle est la traductrice en France de John Rawls, Théorie de la justice (1987), Justice et démocratie (1993) et Libéralisme politique (1995), et de John Stuart Mill, Utilitarisme (1999).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

La démocratie et la raison - Actualités de John Rawls est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
35,00 €