La Contre-Révolution en Europe XVIIIème-XIXème siècles. Réalités politiques et sociales, résonances culturelles et idéologiques

Note moyenne 
Jean-Clément Martin - .
La Contre-Révolution possède une existence historiographique paradoxale. Si elle est citée comme une menace constante et une force dangereuse, elle... Lire la suite
21,34 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

La Contre-Révolution possède une existence historiographique paradoxale. Si elle est citée comme une menace constante et une force dangereuse, elle n'est présentée que sous une forme fragmentée, assemblant pêle-mêle les nobles de l'émigration, les penseurs militants, avec les ruraux de l'Ouest ou du Midi, les Viva Maria italiens et les paysans belges, à qui sont adjoints les pays européens entrés en guerre - l'Angleterre de Pitt en tête. Omniprésente dans l'ombre mais souvent absente du discours historique, la Contre-Révolution reste mal connue. Depuis une vingtaine d'années, l'Histoire scientifique reprend cette question à nouveaux frais. C'est l'objet de ces pages que de proposer, modestement, à la fois un premier bilan des travaux récents et des pistes de recherches. Sans postuler l'existence d'une quelconque unité de la Contre-Révolution, cette rencontre entre des historiens européens brosse le tableau de cette réalité politique et sociale complexe, et montre la Contre-Révolution à la fois puissante et faible, essentielle et marginale. Elle met en valeur l'hétérogénéité des chronologies qui existent dans les différents pays, ceci expliquant la diversité des formes d'intervention de la Contre-Révolution. Enfin elle insiste sur l'importance fantasmatique de la Contre-Révolution européenne. La reconnaissance de la place de la Contre-Révolution dans les jeux politiques en France et en Europe permet de comprendre les affrontements qui lui furent liés comme autant d'épisodes des guerres civiles à l'intérieur de chacun des pays européens, ainsi que des moments de la lutte " internationale " ou " idéologique " qui a traversé toute l'Europe dans les XIXe et XXe siècles.

Sommaire

  • LES RESEAUX DE LA CONTRE-REVOLUTION
    • Familles, réseaux et Contre-Révolution dans les Mauges
    • Rouen entre tentation et raison
    • La Basse-Auvergne, une seconde Vendée ?
    • Révolution, Contre-Révolution et mémoire collective en terre de frontière religieuse, Le sud du Massif Central
    • La Contre-Révolution et l'abolition de l'esclavage
    • Les écrits contre-révolutionnaires et leur diffusion
  • EMIGRATION ET EMIGRES
    • Les émigrés suisses et leurs troupes pendant la deuxième guerre de coalition
    • Coblentz/Coblence : Symbole pour la Contre-Révolution et l'émigration française dans l'électorat de Trèves
    • Quantifier l'émigration des nobles pendant la révolution française : problèmes et perspectives
    • Emigration dans le Brabant belge
  • CONTRE-REVOLUTION ET ETAT
    • Les stratégies de la Contre-Révolution, l'exemple du débat au Parlement anglais (1792-1794)
    • Lutte contre la révolution, impérialisme et balance des pouvoirs : Les élites britanniques et la guerre contre la France révolutionnaire
    • La Contre-révolution endiguée ? Projets et réalisations sociales impériales
    • Conservatisme, journalisme, et opinion publique sous la restauration : le paradoxe du succès de Joseph Fievée
    • La Contre-Révolution en Espagne et la lutte contre la France, 1793-1795, et 1808-1814
    • L'échec de la Contre -Révolution au pouvoir : l'Espagne de 1814 à 1833
  • RESONANCES ET RELECTURES
    • Révolution et Contre-Révolution pendant le Trienno italien (1796-1799)
    • Terminer la Contre-Révolution ? La colonne Louis XVIII à Calais, symbolique et enjeux
    • Mythes contre-révolutionnaires dans les Révolutions en Italie (1796-1860)
    • Brigandage méridional ou révolte politique ? Les lectures culturelles des élites politiques italiennes dans les années 1860
    • Paysannerie et Contre-révolution au Portugal
    • La longue survivance du carlisme en Espagne : Proposition pour une interprétation

Caractéristiques

  • Date de parution
    22/05/2001
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-86847-560-4
  • EAN
    9782868475602
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    312 pages
  • Poids
    0.56 Kg
  • Dimensions
    15,8 cm × 23,9 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jean-Clément Martin

Jean-Clément Martin, est professeur d'Histoire à l'université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, Directeur de l'Institut d'Histoire de la Révolution Française. Il a notamment organisé les colloques " La Vendée et le Monde, guerre et répression ", " La guerre civile entre Histoire et Mémoire ", parus en 1993 et 1995 dans la collection Enquêtes et Documents, université de Nantes-Ouest-Editions, Nantes.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés