La chevalerie bretonne au Moyen Age et la formation de l'armée ducale - 1260 à 1341 (Broché)

avec 1 Cédérom

  • PU Rennes

  • Paru le : 17/07/2009
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
La chevalerie de Bretagne était considérée au Moyen-Age comme une des plus brillantes de l'Occident chrétien. Certains de ses membres, dans la seconde... > Lire la suite
22,00 €
Neuf - En stock - Livré avant Noël
  • ou
    Livré chez vous à partir du 20 décembre
ou
Votre note
La chevalerie de Bretagne était considérée au Moyen-Age comme une des plus brillantes de l'Occident chrétien. Certains de ses membres, dans la seconde moitié du XIVe siècle et au XVe siècle, tels Bertrand du Guesclin, Olivier de Clisson, Arthur de Richemont, étaient si efficaces que les rois de France n'hésitèrent pas à leur confier le commandement de leurs armées. Son prestige remontait déjà à la bataille d'Hasting (en 1066) car elle avait permis à Guillaume le Conquérant de devenir roi d'Angleterre, ce qui lui valut de recevoir en récompense d'immenses domaines dans ce royaume. Il faut aussi rappeler qu'au tout début du XIIIe siècle, elle fut à l'origine des déboires de Jean sans Terre, qui finit par y perdre l'empire de sa famille, les Plantagenêt. Cette valeur n'échappa pas aux nouveaux ducs de Bretagne de la maison de Dreux, imposés en Bretagne en 1213 par le roi de France. Après avoir mis près d'un demi-siècle à obtenir de la chevalerie sa soumission à leur nouveau duché, les ducs, disposant d'une immense fortune, s'employèrent à former une nouvelle armée composée de troupes qu'ils voulaient fidèles. Toutefois, ils ne pouvaient utiliser cette chevalerie que tant qu'ils n'allaient pas à l'encontre des intérêts des rois de France et surtout des plus riches et des plus puissants seigneurs et chevaliers de leur duché. Les efforts des ducs ne profitèrent en fait qu'aux rois de France et qu'à une nouvelle catégorie de chevaliers, sortie de l'ombre grâce à eux.
  • LES INSTRUMENTS DE L'ENCADREMENT
  • L'OST DU DUCHE DE BRETAGNE
  • LES ENGAGEMENTS MILITAIRES DE L'ARMEE DUCALE
  • LA CHEVALERIE DU DUCHE ET L'ARMEE DUCALE
  • Date de parution : 17/07/2009
  • Editeur : PU Rennes
  • Collection : Histoire
  • ISBN : 978-2-7535-0827-9
  • EAN : 9782753508279
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 293 pages
  • Poids : 0.524 Kg
  • Dimensions : 16,5 cm × 24,0 cm × 2,3 cm

Biographie de Frédéric Morvan

Agrégé d'Histoire et docteur en Histoire médiévale, Frédéric Morvan a été chercheur au CNRS (2000-2002), et professeur-formateur à l'IUFM de Bretagne. Le présent ouvrage est tiré de sa thèse.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

La chevalerie bretonne au Moyen Age et la formation de l'armée ducale - 1260 à 1341 est également présent dans les rayons

Frédéric Morvan - La chevalerie bretonne au Moyen Age et la formation de l'armée ducale - 1260 à 1341. 1 Cédérom
La chevalerie bretonne au Moyen Age et la...
22,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK