L'oseille / Les citrons - Edition du jubilé - Grand Format

Note moyenne 
Maxime N'Débéka - L'oseille / Les citrons - Edition du jubilé.
Après Toi, le possible chimérique paru dans la même collection en 2015, Maxime N'Debeka nous revient avec l'une de ses oeuvres phare des années 70... Lire la suite
14,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 30 octobre et le 7 novembre
En librairie

Résumé

Après Toi, le possible chimérique paru dans la même collection en 2015, Maxime N'Debeka nous revient avec l'une de ses oeuvres phare des années 70 dont l'actualité, hélas, pas variée d'un pouce. Il nous appartient de lire et faire découvrir ses recueils de poèmes qui, sur le continent africain, sont peutêtre les seuls dignes du qualificatif de révolutionnaires. Salué à sa parution en 1975 comme un poème majeur de la littérature congolaise par Sylvain Bemba, Jean-Baptiste Tati-Loutard et Henri Lopes, L'Oseille / Les citrons n'a pris une ride en plus de cinquante ans.
La petite République du Congo est passée de 980 000 habitants à environ trois millions à ce jour - un effectif qui accroît d'autant son malheur. Dans cette édition du jubilé, l'auteur l'accompagne d'une postface qui éclaire pour la première fois sa rédaction. Maxime N'Debeka ne nous livre pas seulement ses "carnets de prison", il nous y fait entendre aussi le cri des bagnards mêlé à l'espoir, lorsque le prisonnier est étreint au petit matin par la nostalgie de son épouse et de son fils.
L'amour dispute son coeur à la colère, et quelquefois le criminel vole au secours du révolutionnaire.

Caractéristiques

  • Date de parution
    12/09/2016
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-916447-71-1
  • EAN
    9782916447711
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    91 pages
  • Poids
    0.146 Kg
  • Dimensions
    14,5 cm × 21,0 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Maxime N'Débéka

Maxime N'DEBEKA est né le 10 mars 1944 à Brazzaville. Dramaturge, metteur en scène, conteur et poète congolais, toutes ses pièces ont été jouées, enregistrées, diffusées en France, en Afrique, en Allemagne ou aux Etats-Unis. Directeur de la Culture et des Arts de 1968 à 1972, il coorganise le premier Festival des Arts au Congo et fonde en 1969 le Centre de Formation et de Recherche d'Art Dramatique.
Condamné à mort pour subversion en 1972, il n'en deviendra pas moins ministre de la Culture en 1996. La guerre civile congolaise l'a exilé à Blois, qui depuis 2000 est devenue grâce au Parlement des écrivains sa ville refuge.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
14,00 €