L'homme qui plantait des arbres - Poche

Guillaume Duez

(Auteur de matériel)

,

Laura Yates

(Illustrateur)

Note moyenne 
"On comprenait que les hommes pourraient être aussi efficaces que Dieu dans d'autres domaines que la destruction". On ne peut qu'être d'accord avec... Lire la suite
3,50 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 1 octobre
En librairie

Résumé

"On comprenait que les hommes pourraient être aussi efficaces que Dieu dans d'autres domaines que la destruction". On ne peut qu'être d'accord avec le narrateur quand on voit la magnifique forêt qu'Elzéard Bouffier a élevée patiemment tout au long de sa vie. Ecologiste avant l'heure ? Sans aucun doute. Ce berger a décidé de redonner sa superbe à cette lande déserte de Provence en plantant une forêt de chênes, de bouleaux, de hêtres et d'érables.
Grâce à l'oeuvre d'un seul homme, la vie revient peu à peu dans cette contrée désolée. Une histoire de patience, de respect et d'amour de la terre dont il faudrait certainement prendre de la graine... En plus, un dossier en quatre parties : Je découvre - J'analyse - Nous avons la parole - Prolongements Classe de cinquième.

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/10/2016
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-079402-7
  • EAN
    9782070794027
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Dos carré collé
  • Nb. de pages
    96 pages
  • Poids
    0.086 Kg
  • Dimensions
    12,5 cm × 17,8 cm × 0,5 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Dossier de Guillaume Duez Texte intégral et dossier par Guillaume Duez.

À propos de l'auteur

Jean Giono

Biographie de Jean Giono

Jean Giono est né le 30 mars 1895 à Manosque en Haute-Provence. Son père, italien d'origine, était cordonnier, sa mère, repasseuse. Après des études secondaires au collège de sa ville natale, il devient employé de banque jusqu'à la guerre de 1914, qu'il traverse comme simple soldat. En 1919, il retourne à la banque. En 1920, il épouse une amie d'enfance, Elise. Ils auront deux filles, Aline et Sylvie.
Lorsqu'en 1930 la banque qui l'emploie ferme sa succursale de Manosque et lui offre une situation ailleurs, il choisit de rester dans sa ville, et de quitter tout à fait la banque pour la littérature. Il fut aussi historien et scénariste. Dans l'oeuvre de Giono, la nature tient une grande place. Il a toujours aimé les arbres. Quand il était petit, il allait se promener en compagnie de son père. Tous deux emportaient dans leurs poches des glands qu'ils plantaient dans la terre à l'aide de leur canne, en espérant qu'ils deviendraient de superbes chênes.
Jean Giono est mort le 9 octobre 1970.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
3,50 €