L'entreprise - Point aveugle du savoir

Note moyenne 
L'entreprise est au coeur d'un paradoxe qui apparaît aujourd'hui avec force. Elle est attendue pour développer l'emploi, créer des richesses, participer... Lire la suite
22,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 30 septembre et le 7 octobre
En librairie

Résumé

L'entreprise est au coeur d'un paradoxe qui apparaît aujourd'hui avec force. Elle est attendue pour développer l'emploi, créer des richesses, participer aux efforts de formation, de développement des territoires, etc. Mais dans le même temps, elle apparaît comme un facteur de risques économiques, sociaux et écologiques majeurs : injustices, exclusion, catastrophes environnementales. Entre le mal et son remède, elle est traversée par de nombreuses contradictions : intérêts privés et bien commun, ancrage local et déterritorialisation, pouvoirs privés et enjeux politiques.
La crise économique que nous traversons révèle les effets "toxiques" de l'entreprise à côté de ses prétendues vertus de création. Au coeur de ces conjonctions paradoxales, l'entreprise semble échapper à toutes les sciences, en particulier aux sciences sociales : aucune des représentations de l'entreprise ne résiste à la crise actuelle. Ce constat conduit à l'hypothèse fondatrice de cet ouvrage : la crise serait liée à une crise des représentations de l'entreprise, Symptôme du mal qu'elle traverse, l'entreprise a été réduite ces dernières années à un dispositif strictement financier, dont la finalité était de maximiser une valeur actionnariale.
Une telle réduction n'a été possible qu'en raison d'une construction scientifique défaillante, sinon inexistante, de l'entreprise. D'où la nécessité de confronter les sciences sociales avec l'entreprise et de tenter de mettre en dialogue ces disciplines pour appréhender sa réalité d'une manière plus satisfaisante. C'est l'objectif de cet ouvrage, qui regroupe les contributions d'éminents chercheurs en ce domaine.
Il propose un cheminement à travers un large champ disciplinaire recouvrant le droit, l'économie, la sociologie, la gestion, mais aussi l'histoire et la philosophie politique. A travers ces différentes contributions, l'ouvrage met en lumière de nouvelles façons de penser l'entreprise et sa gouvernance.

Sommaire

  • L'ENTREPRISE, BOITE NOIRE DES SCIENCES SOCIALES
  • L'ENTREPRISE INDISCIPLINEE : LES EFFETS D'UN VIDE THEORIQUE
  • POUR UNE SCIENCE DE L'ENTREPRISE ENJEUX ET RUPTURES EPISTEMOLOGIQUES
  • RETOUR SUR LES CATEGORIES FONDAMENTALES DES SCIENCES SOCIALES
  • VERS DE NOUVELLES GOUVERNANCES DE L'ENGAGEMENT COLLECTIF ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    06/11/2014
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-36106-221-7
  • EAN
    9782361062217
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    343 pages
  • Poids
    0.46 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 22,0 cm × 2,7 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Blanche Segrestin est professeur HDR en sciences de gestion, à Mines ParisTech, chercheur au CGS et professeur de la chaire théorie et Méthode de la Conception Innovante (TMCI). Baudoin Roger est codirecteur du département de recherche Economie, Homme, Société du Collège des Bernardins. StéphaneVernac est maître de conférences en droit privé à l'Université de Picardie Jules Verne.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
22,00 €