L'autrement être : une plaque tournante entre mimesis et catharsis - Une hésitation du langage qui se résout dans la langue, créant en profondeur le couple contrastif du russe et du français (Broché)

  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/06/2006
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
L'Autrement-être clôt la trilogie du cycle repassant d'abord par L'Autrement-pensé (2002), puis par L'Autrement-dit (1995). Toute démarche cyclique... > Lire la suite
16,00 €
Neuf - Expédié sous 9 à 14 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 29 septembre et le 4 octobre
ou
ou
Votre note
L'Autrement-être clôt la trilogie du cycle repassant d'abord par L'Autrement-pensé (2002), puis par L'Autrement-dit (1995). Toute démarche cyclique se reconnaît au retour sur la question du fond. Avec le décalage du sens qui s'annonce comme thème général, la formule " L'homme, métaphore " émise à gauche du tableau livresque ne saura plus se passer des précisions du côté droit du triptyque. Que l'homme soit une métaphore, d'accord. Mais encore: une métaphore par rapport à quoi ? Par rapport au monde ou par rapport à soi-même ? Cela ouvre un nouveau paradigme pour les sciences du langage que j'ai toujours voulu voir repartir sur les bases anthropologiques. Déjà, selon que l'homme fait face à un repère ou à l'autre, il ne confère pas à sa langue la même impulsion mimétique, pas plus qu'il ne lui imprime la même réaction cathartique, ce qui donne une profondeur typologique. Le gage est identitaire : mille mots les plus fréquents côté françaislcôté russe. En voici les images précurseurs qui illustrent la première et la quatrième de couverture. L'une est d'inspiration surréaliste : l'objet artificiel s'inscrit dans un cadre préétabli - le prix à payer est le redressement de la nature qui prend une position verticale d'humain. L'autre image est impressionniste: rien qu'une ombre projetée par le soleil couchant sur le mur d'en face; l'homme lui-même n'y demeure, sa droite et sa gauche inversées, que de façon négative. Ce sont là des visions différentes comme si on avait affaire à deux mondes séparés. Mais avec moins d'opposition et plus de nuance, on peut essayer de retrouver le monde un. S'agirait-il d'une unité nuancée, cachée derrière le jeu des langues, tissée à l'intérieur et comme dissimulée depuis Babel ? La réponse est dans le texte, dans une bonne centaine de points relevés dans nos deux langues.
    • Projet linguisto-anthropologique
    • Projet épistémologico-philosophique
    • L'Autrement en tant que monde
    • L'Autrement en tant qu'homme
  • Date de parution : 01/06/2006
  • Editeur : L'Harmattan
  • Collection : Sémantiques
  • ISBN : 2-296-01089-X
  • EAN : 9782296010895
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 175 pages
  • Poids : 0.245 Kg
  • Dimensions : 14,0 cm × 21,5 cm × 1,5 cm

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

L'autrement être : une plaque tournante entre mimesis et catharsis - Une hésitation du langage qui se résout dans la langue, créant en profondeur le couple contrastif du russe et du français est également présent dans les rayons

Boris Lobatchev - L'autrement être : une plaque tournante entre mimesis et catharsis - Une hésitation du langage qui se résout dans la langue, créant en profondeur le couple contrastif du russe et du français.
L'autrement être : une plaque tournante entre mimesis...
16,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK