L'armée des ombres - Poche

Note moyenne 
12 notes -  Donner un avis
Joseph Kessel - L'armée des ombres.
Londres, 1943, Joseph Kessel écrit L'Armée des ombres, le roman-symbole de la Résistance que l'auteur présente ainsi : " La France n'a plus de pain,... Lire la suite
5,50 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 16 octobre
En librairie

Résumé

Londres, 1943, Joseph Kessel écrit L'Armée des ombres, le roman-symbole de la Résistance que l'auteur présente ainsi : " La France n'a plus de pain, de vin, de feu. Mais surtout elle n'a plus de lois. La désobéissance civique, la rébellion individuelle ou organisée sont devenues devoirs envers la patrie. (...) Jamais la France n'a fait guerre plus haute et plus belle que celle des caves où s'impriment ses journaux libres, des terrains nocturnes et des criques secrètes où elle reçoit ses amis libres et d'où partent ses enfants libres, des cellules de torture où malgré les tenailles, les épingles rougies au feu et les os broyés, des Français meurent en hommes libres.
Tout ce qu'on va lire ici a été vécu par des gens de France. "

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/03/2001
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-266-11500-6
  • EAN
    9782266115001
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    253 pages
  • Poids
    0.135 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 18,0 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

Avis libraires

Avis clients

À propos de l'auteur

Joseph Kessel

Biographie de Joseph Kessel

Né en Argentine en 1898, de famille juive, Joseph Kessel passe une partie de son enfance en Russie, avant de venir à Paris poursuivre des études qu'il interrompt en 1916 pour s'engager dans l'aviation. Son expérience de la guerre, ses voyages et ses séjours à l'étranger (aux Etats-Unis et en Asie), ses incursions dans les bas-fonds de Paris sont à l'origine de premiers récits, reportages et romans, parmi lesquels L'Equipage (1923) et Fortune carrée (1930).
Aux côtés des républicains lors de la guerre d'Espagne, il est correspondant de guerre pendant le second conflit mondial, avant de rejoindre les Forces françaises libres. Une aventure dont se ressent son oeuvre, où s'expriment dès lors fraternité et compassion à l'égard du prochain : désormais enrichie du Chant des partisans, écrit avec Maurice Druon, elle se veut, comme l'indique l'un de ses titres, celle d'un Témoin parmi les hommes (1956).
Le Lion (1958), qui restera son plus grand succès, montre qu'après Belle de jour (1928), il sait faire place à la rêverie et à l'innocence. En 1963, il est élu à l'Académie française. Continuant à arpenter le monde dans les dernières années de sa vie, il laisse, avec Les Cavaliers (1967), un document sur les moeurs encore mal connues des Afghans. Il s'éteint en 1979, à Avernes (Val-d'Oise), léguant à la postérité une oeuvre riche d'environ 80 volumes.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
5,50 €