L'apôtre Thomas et le prince Ying (Kong Wang Shan) - L'évangélisation de la Chine de 64 à 87

Note moyenne 
Pierre Perrier - L'apôtre Thomas et le prince Ying (Kong Wang Shan) - L'évangélisation de la Chine de 64 à 87.
Kong Wang Shan littéralement " Mont du Prince Duc " : un nom qui restera comme celui d'une des plus grandes redécouvertes du XXIe siècle. Situé près... Lire la suite
31,00 € Neuf
Expédié sous 4 à 8 jours
Livré chez vous entre le 2 décembre et le 5 décembre
En librairie

Résumé

Kong Wang Shan littéralement " Mont du Prince Duc " : un nom qui restera comme celui d'une des plus grandes redécouvertes du XXIe siècle. Situé près de Lianyungang et du port chinois du Ier siècle, ce lieu surplombe la route qui conduit aux capitales de l'Empire des Han : Xi'an et Luoyang. Là, un ensemble de bas-reliefs de plus d'une centaine de personnages a été sculpté en l'an 70 de notre ère, selon une datation précise fondée sur des documents de l'Empire.
Ce livre, prenant appui sur les travaux archéologiques chinois, et présentant le résultat des études du groupe multidisciplinaire international que l'auteur a coordonné, constitue la première étude systématique de la frise de Kong Wang Shan. Remettant en question l'attribution bouddhiste ou taoïste qui était retenue jusqu'à présent, sur la hase d'une analyse à la fois trop partielle et discordante, il montre qu'une interprétation cohérente et complète de toutes ces figures devient possible, dès lors que l'on prend en considération le judéo-christianisme et la culture parthe.
Cela conduit l'auteur à défendre la thèse suivante : le thème de la frise est la prédication évangélique initiale de l'apôtre Thomas. Venu en Chine par la mer, depuis le sud de l'Inde, à la demande de l'empereur Mingdi, il a été accueilli par le Prince Ying. Cette thèse n'est provocatrice qu'en apparence : les traditions indo-mésopotamiennes des " chrétiens de saint Thomas " et celles d'Arménie ont toujours évoqué ce séjour de l'apôtre en Chine, peu d'années avant son retour et son martyre en Inde.
L'intérêt de Kong Wang Shan pour l'histoire du premier siècle n'en ressort que plus fortement, puisque cette frise est sans aucun équivalent archéologique ou littéraire, notamment en ce qui concerne la fondation d'une Eglise apostolique. Frise, calvaire, église, baptistère, lieux de formation de la hiérarchie, tout cela permet d'éclairer bien des textes jusqu'alors incompris. A l'apogée de la grande dynastie chinoise Han, se révèle l'influence bénéfique du succès de la prédication de l'apôtre Thomas.

Sommaire

  • PREPARATION : L'APPARITION
  • LE TEMPS DE L'ENSEIGNEMENT
  • LE TEMPS DE LA CELEBRATION
  • CONCLUSION
  • DES RECHERCHES PROPOSANT UN REGARD CHINOIS SUR LE CHRISTIANISME DES ORIGINES
  • IDENTIFICATION DES PERSONNAGES DE LA FRISE ET TABLES DE CORRESPONDANCE

Caractéristiques

  • Date de parution
    19/12/2012
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-86679-548-1
  • EAN
    9782866795481
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    131 pages
  • Poids
    0.58 Kg
  • Dimensions
    22,0 cm × 27,0 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Pierre Perrier

Pierre Perrier, ancien chargé de recherche et développement de Dassault Aviation. Spécialiste de la transmission orale des Evangiles. Conférencier, écrivain. Membre fondateur de l'Académie des technologies et correspondant de l'Institut ; membre associé de la US National Acaderny of Engineering

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
31,00 €