L'AMERIQUE ESPAGNOLE VUE ET REVEE. Les livres de voyages de Christophe Colomb à Bougainville

Note moyenne 
Jean-Paul Duviols - .
L'Amérique espagnole vue et rêvée, l'Amérique imaginaire des voyageurs. Une Amérique que la mentalité européenne s'est construite, au cours de... Lire la suite
144,00 € Neuf
Définitivement indisponible
En librairie

Résumé

L'Amérique espagnole vue et rêvée, l'Amérique imaginaire des voyageurs. Une Amérique que la mentalité européenne s'est construite, au cours de trois siècles de colonisation espagnole, par l'accumulation de préjugés, d'impressions tenaces, mais aussi, par l'examen d'une réalité objective, source d'une documentation irremplaçable sur un monde disparu. La lecture des récits de voyages, de Colomb à Bougainville, nous permet de connaître ce qu'a été pour les Européens, de la Renaissance au siècle des Lumières, la découverte des autres, qu'il s'agisse des Indiens, des Créoles, des esclaves africains, des membres d'une Eglise sévèrement jugée ou de ceux d'une administration coloniale exécrée. Cet ouvrage montre quelle a été l'importance, généralement sous-estimée, de la littérature géographique sur la pensée européenne. Les récits de voyages marquent en effet les étapes de la connaissance géographique et humaine en offrant aux lecteurs avides de " singularités " nous dirions aujourd'hui d'exotisme une image authentique ou erronée, partielle ou partiale, excessive, subjective, impressionniste, agissant comme un miroir qui, bien souvent, s'obstine à ne révéler que certains reflets des mentalités européennes, mais qui propose cependant une fascinante image de l'altérité américaine. En dehors de la faune et de la flore, du monde tropical et de sa luxuriance qui resteront longtemps associés à l'ensemble du Nouveau Monde, la curiosité et l'intérêt des voyageurs se sont portés essentiellement : sur la recherche du fantastique et des mythes introuvables dans l'Ancien Monde, monstres acéphales, Amazones ou géants Patagons ; sur l'appréciation ambiguë et ambivalente portée sur une humanité nouvelle où les cannibales côtoient les " bons sauvages " ; sur la dénonciation et la condamnation de la conquête espagnole, enfin, sur la description et la mise en jugement de la société coloniale. Dans L'Amérique espagnole vue et rêvée, une large place a été accordée à l'iconographie, plus percutante que le texte,- immédiatement perceptible et révélatrice des fantasmes européens. On y trouve des images de pure fantaisie mais aussi des documents ethnographiques de la plus grande importance. Partie vivante de la littérature géographique, les livres de voyages apparaissent de plus en plus comme une source privilégiée pour la connaissance historique du continent américain. Ils ont aussi le charme et la saveur du vécu. Enfin, leur vertu essentielle a été de montrer la fragilité des certitudes européennes, donnant ainsi une appréciable leçon de tolérance. Une bibliographie détaillée et raisonnée des récits et des collections de voyages, enrichie de biographies et de 200 planches illustratives, forme la seconde partie de cette évocation originale de l'Amérique ancienne.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/02/1986
  • Editeur
  • ISBN
    2-903181-46-2
  • EAN
    9782903181468
  • Nb. de pages
    489 pages
  • Poids
    2.31 Kg
  • Dimensions
    22,6 cm × 31,6 cm × 4,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jean-Paul Duviols

Jean-Paul Duviols, né en 1936 à Toulouse, est agrégé de l'Université et docteur ès Lettres. Il enseigne depuis 1969 la littérature et la civilisation de l'Amérique espagnole à l'université de Paris VIII. Il est l'auteur d'une méthode pour l'enseignement de l'espagnol (Sol y Sombra, aux éditions Bordas) et dirige une collection de livres de voyages (De mémoire d'homme, aux éditions Métailié).

Du même auteur

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK