L'acte conservatoire

Note moyenne 
Claude Brenner - L'acte conservatoire.
Sans que l'on y prenne suffisamment garde, l'acte conservatoire a pris en droit privé contemporain une grande importance pratique en réaction à la... Lire la suite
51,05 € Neuf
Expédié sous 5 à 8 jours
Livré chez vous entre le 22 avril et le 26 avril
En librairie

Résumé

Sans que l'on y prenne suffisamment garde, l'acte conservatoire a pris en droit privé contemporain une grande importance pratique en réaction à la multiplication des atteintes et menaces qui affectent les droits subjectifs. Ses formes et variétés sont aujourd'hui extrêmement nombreuses et variées. Inventaire, apposition de scellés, interruption de prescription, inscriptions de sûretés, oppositions, désignation d'un séquestre, d'un administrateur provisoire ou d'un contrôleur de gestion, exercice de l'action en justice, parfois, notamment en référé ou sur requête, saisies conservatoires, impenses nécessaires, mais aussi contrats divers conclus dans une optique conservatrice en sont quelques exemples parmi tant d'autres. Rejetant les définitions que l'on en donne habituellement, l'auteur du présent ouvrage soutient que l'acte conservatoire ne se caractérise ni par sa nature juridique, ni par son urgence, sa faible gravité ou son caractère provisoire. Il propose de retenir qu'il est l'acte qui a pour objet de protéger les biens contre une menace de perte en les maintenant en état. Dans cette conception, l'acte conservatoire est à la fois un " acte finalisé ", en ce sens qu'il se définit par son but qui est de préserver les richesses patrimoniales, et un " acte conditionné " en ce sens qu'il intervient en réaction contre un risque de disparition qui détermine les formes et l'intensité de sa riposte. Cette analyse qui permet de mieux comprendre la remarquable plasticité du concept tout en préservant son unité explique que l'acte conservatoire bénéficie à tous égards d'un régime dérogatoire et de faveur. Elle détermine dans quelle mesure il fait exception aux exigences de capacité et de pouvoir de l'agent, ainsi qu'aux conditions de liquidité, d'exigibilité et de certitude du droit. Elle met aussi en évidence que l'acte conservatoire est rendu obligatoire lorsque la sauvegarde des biens paraît l'exiger et qu'il profite de règles d'indemnisation singulièrement avantageuses ainsi que de plusieurs garanties de payement légales qui font de lui un acte nettement privilégié.

Sommaire

  • L'EXISTENCE DE L'ACTE CONSERVATOIRE
    • L'acte conservatoire, acte finalisé
    • L'acte conservatoire, acte conditionné
  • L'ACCOMPLISSEMENT DE L'ACTE CONSERVATOIRE
    • La faculté de conservation : l'acte conservatoire, acte dérogatoire
    • L'obligation de conservation : l'acte conservatoire, acte obligatoire
  • LE DENOUEMENT DE L'ACTE CONSERVATOIRE
    • Les règlements : l'acte conservatoire, acte valorisé
    • Les garanties : l'acte conservatoire, acte privilégié

Caractéristiques

  • Date de parution
    06/07/1999
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-275-01812-3
  • EAN
    9782275018126
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    670 pages
  • Poids
    0.95 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,1 cm × 3,4 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

51,05 €