J'irai cracher sur vos tombes - Album

Note moyenne 
" J'avais toutes les filles les unes après les autres, mais c'était trop simple, un peu écoeurant". Lee Anderson, vingt-six ans, fils d'une métisse,... Lire la suite
19,50 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 30 septembre
En librairie

Résumé

" J'avais toutes les filles les unes après les autres, mais c'était trop simple, un peu écoeurant". Lee Anderson, vingt-six ans, fils d'une métisse, quitte sa ville natale après la mort de son frère noir, lynché parce qu'il était amoureux d'une blanche. Il échoue à Buckton, petite ville du Sud des Etats-Unis où il devient gérant de librairie. Grand, bien bâti, payant volontiers à boire et musicien de blues émérite, Lee parvient sans mal à séduire la plupart des adolescentes du coin.
Auprès d'une petite bande locale en manque d'alcool mais très portée sur le sexe, il mène une vie de débauche. Sans toutefois perdre de vue son véritable objectif : venger la mort de son frère. Bien éloigné des romans habituels de Boris Vian, ce récit est probablement le plus violent, le plus cru et en même temps le plus représentatif du style "Vernon Sullivan" . A travers une histoire âpre où la sexualité, violente, est omniprésente, Vian dénonce le racisme ambiant et la condition précaire des Noirs dans le Sud des Etats-Unis.

Caractéristiques

  • Date de parution
    11/03/2020
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-344-02056-2
  • EAN
    9782344020562
  • Format
    Album
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    112 pages
  • Poids
    0.736 Kg
  • Dimensions
    21,5 cm × 29,3 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Lee Anderson, vingt-six ans, fils d'une métisse, quitte sa ville natale après la mort de son frère noir, lynché parce qu'il était amoureux d'une blanche. Il échoue à Buckton, petite ville du Sud des Etats-Unis où il devient gérant de librairie. Grand, bien bâti, payant volontiers à boire et musicien de blues émérite, Lee parvient sans mal à séduire la plupart des adolescentes du coin. Auprès d'une petite bande locale en manque d'alcool mais très portée sur le sexe, il mène une vie de débauche.
Sans toutefois perdre de vue son véritable objectif : venger la mort de son frère. Bien éloigné des romans habituels de Boris Vian, ce récit est probablement le plus violent, le plus cru et en même temps le plus représentatif du style "Vernon Sullivan". A travers une histoire âpre où la sexualité, violente, est omniprésente, Vian dénonce le racisme ambiant et la condition précaire des Noirs dans le Sud des Etats-Unis.

À propos des auteurs

Au milieu des années 1940, le poète, écrivain et dramaturge Boris Vian crée le personnage de Vernon Sullivan. A une époque où les romans policiers d'outre-Atlantique connaissent un grand succès en France, cet alias américain, dont Vian prétend au départ n'être que le traducteur, permet à son auteur de s'essayer au roman noir et d'explorer ainsi un tout nouveau pan de sa littérature - et sans doute d'assouvir quelques fantasmes secrets...
En l'espace de quatre ans, Vian écrira sous le pseudonyme "Vernon Sullivan" quatre polars sans concession, sensuels (sinon sexuels) et teintés d'humour noir, qui firent scandale lors de leur parution.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
19,50 €