Heidegger, l'être en son impropriété (Broché)

  • L'Harmattan

  • Paru le : 08/12/2010
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Heidegger annonce, en 1927, que l'impropriété de toute existence effective, celle de la présence dans le monde, devrait toujours être reconnue comme... > Lire la suite
27,50 €
Neuf - Expédié sous 9 à 14 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 26 décembre et le 30 décembre
ou
ou
  • E-book À partir de 20,63 €
    • PDF 20,99 €
    • ePub 20,63 €
Votre note
Heidegger annonce, en 1927, que l'impropriété de toute existence effective, celle de la présence dans le monde, devrait toujours être reconnue comme la vérité de l'être de l'étant, cet être-dans-le-monde, cela qui y est jeté sans raison, sans raison transcendante s'entend. Parce qu'il est jeté dans le monde, et qu'est-ce que le monde ? il s'interroge nécessairement sur la signification de sa présence. Cette interrogation est l'illusion transcendantale selon laquelle il se persuade qu'il est en lui d'appréhender l'absolu de l'être dont il participe. Voilà ce dont la phénoménologie analytique de Sein und Zeit entend débarrasser l'homme. Aussi s'agit-il de révéler ce que l'appropriation de l'impropriété de son existence, par l'être du monde séculier, dévoile : une appréhension, l'angoisse propre à l'existence de la présence inaboutie, qui se méconnaît et ignore son temps propre. Aussi Sein und Zeit est-il écrit sur le mode du sollen : ce qui doit être. Car cette présence est d'une façon obligée ; elle est préoccupée, reçoit d'avance ce qui l'occupe ; elle est de toute apparence fallacieuse ; elle est passagère et par cette raison même destructrice de toute valeur, si la valeur est l'absolu, sans prédicat : ce qui vaut. La pensée contemporaine découle de cette tristesse : il n'y a rien d'autre à chercher. Ce il, qui précède le nous, est cependant l'imposture de notre civilisation.
  • LECTURE DE ETRE ET TEMPS
    • Ce que veut dire : dévalorisation des valeurs
    • Un monde sans valeur : pourquoi en sommes-nous là ?
    • L'être-dans-le-monde en général comme constitution fondamentale du Dasein
  • CONTROVERSE
    • Marx : thème de l'aliénation
    • Que veut dire se connaître ?
    • Heidegger lecteur de Kant : continuateur de Schopenhauer ?
  • Date de parution : 08/12/2010
  • Editeur : L'Harmattan
  • Collection : Ouverture philosophique
  • ISBN : 978-2-296-13289-4
  • EAN : 9782296132894
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 291 pages
  • Poids : 0.37 Kg
  • Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 2,1 cm

Biographie de Philippe Riviale

Philippe Riviale est parti du texte allemand de Sein und Zeit pour cette lecture critique, et met en controverse Heidegger avec ceux auxquels il prétend répondre : Kant, Hegel, Kierkegaard, Nietzsche, Husserl ; avec ceux qui lui répondent : Kojève, Ernst Bloch ; également avec ceux que nous n'écoutons pas, les philosophes Fichte et Marx.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Philippe Riviale - Heidegger, l'être en son impropriété.
Heidegger, l'être en son impropriété
27,50 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK