H COMME CITROEN. Le cube utile (Relié)

  • Massin

  • Paru le : 01/10/1997
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Un cube. Un simple cube. Ainsi se résume toute la philosophie du plus extraordinaire utilitaire français de l'après-guerre. Un engin créé par Citroën.... > Lire la suite
30,20 €
Neuf - Actuellement indisponible
  • ou
Votre note
Un cube. Un simple cube. Ainsi se résume toute la philosophie du plus extraordinaire utilitaire français de l'après-guerre. Un engin créé par Citroën. Un utilitaire qui servira de référence à la concurrence. Un concept tellement astucieux qu'il a, depuis des lustres, fait école dans le monde entier : ses principes fondamentaux sont ceux de tous les utilitaires modernes de sa catégorie. Dans cette fin des années 40, la situation en France est mille fois plus catastrophique qu'après la première guerre mondiale, l'économie est exsangue. Pour le commun des mortels, nanti de tickets de rationnement, il est hors de question de penser à s'offrir une voiture particulière. On empêche les Français de rouler, situation paradoxale puisqu'il faut pourtant, et plus que jamais, transporter les marchandises vitales à la survie des populations. C'est pourquoi les utilitaires vont follement se développer. Ils sont pratiquement le seul moyen de transport routier. Hormis les excursions dominicales qui attendront des jours meilleurs, le besoin de se déplacer " utilement " est primordial pour tous mais plus particulièrement pour les petits commerçants, artisans et entrepreneurs. Les véhicules industriels viennent en tête de leurs préoccupations. Pour les constructeurs, vouloir fabriquer n'est pas une sinécure : les matières premières sont rares et contingentées par décret. On refuse mille ventes par jour, l'achat d'un véhicule utilitaire est un parcours du combattant et rares sont les heureux élus. De toute façon, que faire d'un véhicule puisqu'il n'y a pas d'essence ? C'est dans ces conditions bien tourmentées que naît en juin 1947, le Type H, véhicule passe-partout que n'aurait pas renié le héros de Jules Vernes pour son Tour du Monde. Sa présentation passe totalement inaperçue et pour cause : le 34e Tour de France, le premier de l'après-guerre, le premier depuis huit ans, passionne bien plus les foules. N'empêche, le Type H va vivre sa vie sans rien demander à personne, sans publicité autre que le bouche à oreille. Ne comptez pas sur les Auvergnats Michelin pour dépenser un sou dans de la réclame. Un chou est un chou, comme ils disent. Et notre Type H de traverser, pépère, toutes les révolutions économiques et technologiques, toutes les crises ministérielles, toutes les modes, toutes les jalousies de la concurrence et leurs efforts pour lui ravir sa place. Et le temps passe, les années 50, 60 et 70 se déroulent et notre Type H, sans prendre une ride, se joue plus que jamais des goûts et des couleurs. On le chasse par la porte ? Il revient par la fenêtre ! Plus fort que les petits pains, il se multiplie, se transforme tel un Frigoli, changeant de robe ou d'allure en un clin d'œil. Pour ce faire, de multiples carrossiers vont exceller dans leur art. " Tous pour H et H pour tous " pourrait être leur devise. On pourrait croire, en feuilletant ce livre qu'il n'y a pas eu deux pareils tant les besoins étaient divers et les carrosseries particulières. Mais, perfidement frappé dans le dos, il ne survivra pas à l'arrivée du nouvel utilitaire Citroën, le C-25, un autre cube mais à la peau lisse, pas nervurée comme la sienne. Forcé de partir, il s'en va en décembre 1981. Près d'un demi-million de H a été construit en trente-quatre ans, un record de longévité et de production pour un utilitaire ! Mais que d'aventures, que d'histoires émouvantes n'a-t-il pas vécu sous son air bonasse. Ce bon gros Tube, comme on l'appelle familièrement sans trop savoir pourquoi, est de tous les jours de la vie, on le respire sans même s'en apercevoir. Il est intégré au paysage urbain, au folklore des marchés, on le voit brinquebalant sa carcasse sur toutes les routes des campagnes, stationnant portes ouvertes devant toutes les boucheries-charcuteries de France et de Navarre. Tout le monde l'utilise, toutes les professions en possèdent. C'est simple, il paraît même qu'il en aurait roulé plus qu'il en aurait été fabriqué... Heureusement, sa retraite - une pré-retraite en fait - est la plus dorée qui soit : par milliers d'exemplaires il est conservé par les collectionneurs citroënistes du monde entier. En Hollande, par exemple, où rouler en Type H est un " must ", un club très sérieux regroupe plus de mille fanatiques de cet engin. Adoré, on lui voue là-bas un culte à rendre folle de jalousie la plus belle américaine. C'est dire !
  • Date de parution : 01/10/1997
  • Editeur : Massin
  • Collection : massin jeunesse
  • ISBN : 2-7072-0194-4
  • EAN : 9782707201942
  • Présentation : Relié
  • Nb. de pages : 175 pages
  • Poids : 1.24 Kg
  • Dimensions : 24,6 cm × 31,4 cm × 1,8 cm

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Fabien Sabatès - .
H COMME CITROEN. Le cube utile
30,20 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK