Gisèle Freund, L'Oeil frontière - Paris 1933-1940

Note moyenne 
Olivier Corpet et Catherine Thieck - Gisèle Freund, L'Oeil frontière - Paris 1933-1940.
"On porte son visage devant soi comme un secret qu'on ne connaît pas. Notre déception devant notre photographie provient du fait que nous croyons nous... Lire la suite
50,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 20 novembre et le 21 novembre
En librairie

Résumé

"On porte son visage devant soi comme un secret qu'on ne connaît pas. Notre déception devant notre photographie provient du fait que nous croyons nous connaître. Expliquez-moi pourquoi les hommes de lettres veulent toujours être photographiés comme les stars, et ces dernières comme les hommes de lettres. Un photographe doit lire un visage comme la page d'un livre. Il doit déchiffrer aussi ce qui est écrit entre les lignes.
On ne demande pas au photographe de créer les formes, mais de les reproduire. Dans la hiérarchie des artistes il se rapproche du traducteur. Un bon traducteur doit savoir écrire lui-même" - Gisèle Freund.

Caractéristiques

  • Date de parution
    19/10/2011
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7118-5924-5
  • EAN
    9782711859245
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    224 pages
  • Poids
    0.905 Kg
  • Dimensions
    21,2 cm × 26,0 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Réfugiée à Paris en 1933, Gisèle Freund (1908-2000) y reste jusqu'en 1940, avant de s'exiler à nouveau. Au cours de ces sept années décisives, elle publie sa thèse sur l'histoire de la photographie et réalise les portraits en couleurs des écrivains les plus célèbres de son temps.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
50,00 €