Généalogie et pragmatique - L'homme à l'épreuve de lui-même

Note moyenne 
William Gonzalez - Généalogie et pragmatique - L'homme à l'épreuve de lui-même.
Les deux projets philosophiques majeurs de notre époque, la pragmatique universelle (Habermas) et la généalogie historique (Foucault) sont soumis ici... Lire la suite
26,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 25 novembre et le 27 novembre
En librairie

Résumé

Les deux projets philosophiques majeurs de notre époque, la pragmatique universelle (Habermas) et la généalogie historique (Foucault) sont soumis ici à l'épreuve de l'anthropobiologie humaine et du langage. La découverte de l'homme comme animal retardé (néoténique) qui naît un an trop tôt contraint l'homme au langage pour surmonter sa condition. Dans le langage, les choses sont pensées aussi vraies que les objets réels pour arriver à réfléchir (Poulain).
Cette dynamique cognitive du vrai nous assure un jugement d'objectivité. Mais étant donné que l'homme ne peut se transformer qu'en commun, un jugement de reconnaissance est toujours nécessaire. La généalogie de Foucault nous propose un calcul épistémique du pouvoir-savoir et une ascèse éthique comme réponses aux rapports de domination. Avec la pragmatique de Habermas, une discussion centrée sur la loi du meilleur argument peut créer un consensus entre les partenaires sociaux.
Ils n'ont pas vu que, depuis la mort du dieu leibnizien censé produire le meilleur des mondes possibles à notre place, mais incapable de se justifier devant le tremblement de terre de Lisbonne en 1755, l'homme est mis à l'épreuve de lui-même : c'est à lui de gérer son destin et de juger son monde. La tentative pragmatique et généalogique, au lieu de libérer la faculté de juger, la remplace par de tierces instances.
Habermas et Foucault savent que le langage peut transmettre les rapports de pouvoir mais aussi les stopper. Ils ont simplement oublié que ni l'éthique de la résistance, ni le consensus social ne peuvent se substituer au jugement des partenaires sociaux sans dénier leur propre tentative libératrice. William Gonzalez docteur ès lettres (Philosophie), Université de Paris VIII. Professeur et chercheur à l'Université de Valle à Cali, il dirige le groupe de recherche Philosophie et Ethologie.

Sommaire

    • Anthropobiologie humaine
    • Monde interpersonnel et racines du langage verbal
    • Reconnaissance sociale et identification à l'autre
    • Communication dans la société
    • Usages du consensus et dérives de la communication
    • Généalogie archéologique de la culture

Caractéristiques

  • Date de parution
    21/07/2003
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7475-4816-3
  • EAN
    9782747548168
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    319 pages
  • Poids
    0.415 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 2,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de William Gonzalez

William GONZALEZ, docteur ès lettres (Philosophie), Université de Paris VIII. Professeur et chercheur à l'Université de Valle à Cali, il dirige le groupe de recherche Philosophie et Ethologie. wiligon@hotmail.com

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Généalogie et pragmatique - L'homme à l'épreuve de lui-même est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
26,00 €