Gastronomie québécoise et patrimoine

Note moyenne 
Longtemps, l'identité culinaire du Québec a été perçue comme pauvre ou même inexistante. Or, on assiste depuis quelques années à une multiplication... Lire la suite
25,00 € Neuf
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 3 février et le 6 février
En librairie

Résumé

Longtemps, l'identité culinaire du Québec a été perçue comme pauvre ou même inexistante. Or, on assiste depuis quelques années à une multiplication des représentations gastronomiques en tous genres. Ce foisonnement révèle un véritable travail de l'imaginaire autour de cette question. Dans des secteurs culturels variés, à partir de pratiques diversifiées, la société québécoise se livre à une mise en patrimoine de sa gastronomie: on cherche à établir une gastronomie qui serait authentique et significative, à se poser en héritiers de celle-ci et à favoriser sa transmission aux générations futures.
C'est à ce phénomène de patrimonialisation que s'intéresse cet ouvrage. Pourquoi certains aliments ou certaines pratiques alimentaires, qu'il s'agisse du pâté chinois, de l'agneau de Charlevoix, de la poutine, des rituels du temps des sucres ou de la production et de la consommation de fromages québécois, en arrivent-ils à être dotés d'une valeur patrimoniale ? Comment cette valeur est-elle produite, par quels choix, par quelles valorisations, par quels processus de légitimation ? Quelles sont les figures, dans la longue durée historique et dans le contexte actuel, autour desquelles se construit le patrimoine gastronomique ? Les représentations alimentaires fonctionnent comme des mythes fondateurs d'une identité gastronomique.
Il devient donc impératif d'étudier cette patrimonialisation, de comprendre les voies par lesquelles elle se concrétise, d'interroger les lieux communs et les évidences qu'elle génère, mais aussi les significations nouvelles qu'elle produit. Dans une perspective pluridisciplinaire et à partir de champs d'études variés, notamment de la sociologie, de l'histoire, de l'agronomie, de la théologie et des études littéraires, les contributions réunies ici font de la gastronomie non seulement un objet de divertissement ou de plaisir, mais aussi un objet intellectuel de plein droit.

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/02/2014
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7605-3835-1
  • EAN
    9782760538351
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    274 pages
  • Poids
    0.46 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 23,0 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Marie-Noëlle Aubertin est doctorante au programme de muséologie, médiation, patrimoine à l'Université du Québec à Montréal. Titulaire d'une maîtrise en études littéraires qui portait sur l'analyse des discours inscrits dans les livres de chefs québécois, elle s'intéresse aujourd'hui à la gastronomie québécoise telle qu'elle est représentée par les aliments dits "du terroir". Geneviève Sicotte est professeure agrégée au Département d'études françaises de l'Université Concordia.
Elle est directrice de l'antenne Concordia de Figura, le Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire. Spécialiste de la littérature du XIXe siècle français, elle s'intéresse au thème gastronomique ainsi qu'aux représentations du luxe et de l'économie dans la littérature.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
25,00 €