Etre étranger et migrant en Afrique au XXe siècle : enjeux identitaires et modes d'insertion - Tome 1 : Politiques migratoires et construction des identités

Note moyenne 
Catherine Coquery-Vidrovitch et Odile Goerg - Etre étranger et migrant en Afrique au XXe siècle : enjeux identitaires et modes d'insertion - Tome 1 : Politiques migratoires et construction des identités.
Les flux migratoires en provenance de l'Afrique focalisent, en Europe notamment, l'attention des médias et des pouvoirs politiques. A l'inverse, l'étude... Lire la suite
44,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 30 septembre et le 7 octobre
En librairie

Résumé

Les flux migratoires en provenance de l'Afrique focalisent, en Europe notamment, l'attention des médias et des pouvoirs politiques. A l'inverse, l'étude des mouvements internes au continent africain est totalement négligée. Dans cet ouvrage collectif, fruit d'un colloque qui s'est tenu en décembre 1999 à l'Université Paris 7-Denis Diderot, plus de cinquante chercheurs apportent des informations récentes et originales sur ces dynamiques, abordées sous plusieurs angles.
Les mouvements migratoires, en partie liés aux recompositions socio-économiques, remettent-ils en question les valeurs morales ou philosophiques africaines, telle l'hospitalité ? Par quels référents conceptuels ou imaginaires théoriques les reconfigurations identitaires sont-elles sous-tendues ? Renvoient-elles l'image de l'Autre comme empreinte d'opprobre ? Dans ce jeu complexe de la construction de l'altérité, sont explorés la notion de l'étranger mais aussi sa fabrication, les "bricolages" et ancrages identitaires, les modalités et les stratégies d'insertion des migrants dans les sociétés d'accueil.
Comment le concept d'étranger, non nécessairement lié à la nationalité et légué par les siècles passés, se définit-il actuellement, à l'aube du XXIè siècle ? Que signifie être étranger en Afrique ? Les frontières mentales ou psychologiques sont-elles plus pertinentes que les frontières matérielles héritées de l'époque coloniale ? L'immigré est confronté au processus d'édification nationale en cours, au raidissement des structures de l'Etat ou des sociétés d'accueil et doit composer avec un arsenal juridique, souvent en contradiction avec les déclarations politiques.
C'est l'objet du volume I intitulé Politiques migratoires et construction des identités. Au fil des décennies, les réseaux et les dynamiques migratoires se sont modifiés. Dans ces jeux complexes, les villes se présentent comme des pôles dans lesquels cherchent à s'insérer hommes et femmes, acteurs économiques et agents culturels. Le volume 2, Dynamiques migratoires, modalités d'insertion urbaine et jeux d'acteurs, explore ces différents aspects.

Caractéristiques

  • Date de parution
    25/09/2003
  • Editeur
  • ISBN
    2-7475-5339-6
  • EAN
    9782747553391
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    546 pages
  • Poids
    0.995 Kg
  • Dimensions
    15,6 cm × 24,0 cm × 4,0 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Etre étranger et migrant en Afrique au XXe siècle : enjeux identitaires et modes d'insertion - Tome 1 : Politiques migratoires et construction des identités est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
44,00 €