Esclavages et abolitions en terres d'islam - Tunisie, Arabie saoudite, Maroc, Mauritanie, Soudan

Note moyenne 
Roger Botte - Esclavages et abolitions en terres d'islam - Tunisie, Arabie saoudite, Maroc, Mauritanie, Soudan.
Comment la malédiction biblique de Cham (condamnation à l'esclavage et châtiment par la noirceur de l'épiderme de sa descendance) fut-elle détournée... Lire la suite
30,40 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Comment la malédiction biblique de Cham (condamnation à l'esclavage et châtiment par la noirceur de l'épiderme de sa descendance) fut-elle détournée en terre d'islam afin de justifier l'esclavage des Noirs ? Le Coran a-t-il vraiment programmé la fin de l'esclavage ? Pourquoi Muhammad qui aurait pu l'interdire, comme il a prohibé l'alcool, les jeux de hasard et l'usure, ne l'a-t-il pas fait ? La suppression de l'esclavage en islam ne se serait-elle accomplie que contrainte par de fermes pressions extérieures ? Voici quelques-unes des nombreuses questions soulevées par cet ouvrage. L'auteur analyse et compare les situations en Tunisie (où le décret d'affranchissement, en 1846, précède de deux ans l'abolition en France) ; en Arabie Saoudite (où La Mecque, territoire sacré, fut longtemps un marché d'esclaves) ; au Maroc (où l'esclavage ne fut jamais formellement aboli) ; en Mauritanie (où d'anciens esclaves doutent encore de l'efficacité de l'abolition étatique et ne jugent valide que la formule religieuse d'affranchissement prononcée par le maître) et au Soudan (où l'esclavage a connu une résurgence dans le cadre de la guerre civile de 1983 à 2005). II montre encore comment, au moment des abolitions, les jurisconsultes musulmans ont déployé subterfuges, fictions légales ou ruses jurisprudentielles pour faire concorder réalité sociale et légalité divine, et comment, partout, les maîtres d'esclaves résistèrent opiniâtrement à la disparition de ce " droit de Dieu ", jusqu'à appeler au jihad. Si l'on estime qu'aucune institution du droit musulman ne peut être considérée comme abrogée, quand bien même elle serait tombée en désuétude, on comprend qu'un peu partout dans le monde musulman, des juristes ou des islamistes continuent de soutenir que l'esclavage, sous certaines conditions, est toujours permis. Loin des polémiques partisanes, Roger Botte nous donne un livre indispensable pour saisir une question qui fait largement débat aujourd'hui.

Sommaire

  • L'ABOLITION DE L'ESCLAVAGE AU REGARD DE LA SHARI'A
  • TUNISIE : PREMIERE ABOLITION EN TERRE D'ISLAM
    • ARABIE SAOUDITE : UNE DES ABOLITIONS LES PLUS TARDIVES DU XXe SIECLE
  • LE MAROC : UNE ABOLITION DE FACTO TARDIVE
  • MAURITANIE : L'ESCLAVAGE ET L'INSURMONTABLE CONTRADICTION ENTRE LES TERMES "REPUBLIQUE" ET "ISLAMIQUE"
  • SOUDAN : ESCLAVAGE ET IMPOSTURE HUMANITAIRE
  • LEXIQUE DE L'ESCLAVAGE DANS LE MONDE MUSULMAN DE LANGUE ARABE

Caractéristiques

  • Date de parution
    25/08/2010
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-87495-084-1
  • EAN
    9782874950841
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    388 pages
  • Poids
    0.602 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 23,8 cm × 1,9 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Roger Botte

Roger Botte est anthropologue et historien. Ses principaux travaux concernent l'esclavage en Afrique subsaharienne.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Esclavages et abolitions en terres d'islam - Tunisie, Arabie saoudite, Maroc, Mauritanie, Soudan est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK